1 min de lecture Coronavirus

Covid-19 en Indonésie : des anti-masques forcés de creuser les tombes des morts

VU DANS LA PRESSE - À Gresik, en Java oriental, huit anti-masques ont été condamnés à creuser les tombes des morts du coronavirus.

A Jakarta, les autorités locales ont fait défiler des faux cercueils pour sensibiliser les habitants au port du masque, le mardi 15 septembre 2020.
A Jakarta, les autorités locales ont fait défiler des faux cercueils pour sensibiliser les habitants au port du masque, le mardi 15 septembre 2020. Crédit : BAY ISMOYO / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

L'Indonésie est durement touchée par l'épidémie de coronavirus. En début de semaine, le pays a dépassé les 260.000 cas de contamination. Le nombre de morts se rapproche dangereusement de la barre des 9.000, alors le gouvernement a pris de nouvelles mesures drastiques pour freiner la propagation de la Covid-19.

Localement, dans certaines provinces, les autorités locales ont décidé de frapper fort et de sanctionner durement les anti-masques. À Gresik, en Java oriental, huit individus refusant de porter un masque ont ainsi été condamnés à creuser les tombes des morts du coronavirus, selon une information du Jakarta Post, repérée par France Bleu.

D'autres sanctions psychologiques, pour forcer les récalcitrants à respecter le port du masque, ont été infligées ces dernières semaines en Indonésie. À Jakarta, les anti-masques qui se font attraper peuvent choisir de s'allonger dans un cercueil, se plier à des travaux d'intérêt général ou payer une amende.

Mardi 1er septembre, les autorités ont fait défiler des corbillards, cercueils sur le toit, pour dissuader les habitants de contrevenir aux mesures sanitaires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Indonésie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants