1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Corée du Nord : "Il ne faut jamais sous-estimer les adversaires", analyse Raffarin
1 min de lecture

Corée du Nord : "Il ne faut jamais sous-estimer les adversaires", analyse Raffarin

INVITÉ RTL - L'ancien premier ministre livre son analyse sur le conflit géopolitique lié au nouvel essai nucléaire du régime autoritaire de Pyongyang.

Jean-Pierre Raffarin, invité de RTL le 5 septembre 2017
Jean-Pierre Raffarin, invité de RTL le 5 septembre 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Jean-Pierre Raffarin était l'invité de RTL le 5 septembre 2017
12:07
Corée du Nord : "Il faut que Chine et États-Unis soient sur la même ligne", dit Raffarin
01:14
Jean-Pierre Raffarin : "Je ne suis pas journaliste, je suis homme politique"
00:24
Corée du Nord : "Il ne faut jamais sous-estimer les adversaires", selon Raffarin
12:15
Julien Absalon
Julien Absalon

Kim Jong-un est-il vraiment imprévisible, ou connaît-il les limites à ne pas franchir ? Deux jours après le nouvel essai nucléaire revendiqué par Pyongyang, la détermination du leader nord-coréen suscite de nombreuses interrogations. Toujours au fait des questions internationales, Jean-Pierre Raffarin livre son analyse au micro de RTL.

"Il faut se méfier, il n'est pas si incontrôlable que ça. Finalement, il a réussi à donner à son pays ce niveau de capacité de destruction massive qui le protège d'un certain nombre d'attaques. Tout ceci a une certaine forme d'intelligence. Il faut être prudent. De manière générale, il ne faut jamais sous-estimer les adversaires et jamais les prendre pour des imbéciles", souligne l'ancien premier ministre, convaincu que le régime autoritaire établit une stratégie reposant sur la dissuasion.

Jean-Pierre Raffarin pointe la responsabilité de la Chine et des États-Unis dans ce rapport de force. Selon lui, la solution viendra d'un réel "dialogue" entre Xi Jinping et Donald Trump : "Tant que Chinois et Américains ne seront pas alignés sur une position commune, la Corée du Nord jouera de cette division". Aussi, les déclarations impulsives du président américain n'aident pas à la sérénité du conflit : "La grande difficulté, c'est que Donald Trump n'est pas lisible".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/