1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Congo : le référendum pour une nouvelle Constitution fixé au 25 octobre
2 min de lecture

Congo : le référendum pour une nouvelle Constitution fixé au 25 octobre

Le projet de nouvelle Constitution au Congo sera soumise à référendum. Le peuple s'exprimera dans les urnes le 25 octobre prochain.

Le président congolais Denis Sassou Nguesso, en mai 2015
Le président congolais Denis Sassou Nguesso, en mai 2015
Crédit : AFP
Julien Quelen & AFP

Le gouvernement de Denis Sassou Nguesso a annoncé lundi soir que le projet de nouvelle Constitution sera soumise à référendum, le 25 octobre prochain. Une campagne en vue de cette consultation populaire s'étendra du 9 au 23 octobre, précise par ailleurs Brazzaville dans un communiqué. Le Conseil des ministres, réuni pour adopter avec amendements le projet de loi, a également fait savoir qu'en cas d'adoption, la Constitution donnerait naissance à une nouvelle République.


Dans les grandes lignes, la nouvelle Constitution ramènerait la durée du mandat présidentiel de 7 ans à 5 ans, accordant en parallèle au président le droit de se représenter à deux reprises. En somme, tout est mis en place pour que l'actuel chef de l'État, qui cumule plus de 30 ans à la tête du pays, puisse de nouveau se porter candidat aux élections de 2016. La nouvelle Constitution ferait en effet disparaître l'âge maximal de 70 ans autorisé pour un candidat à la magistrature suprême. Celle actuellement en vigueur (depuis 2002) lui interdirait à double titre de se représenter, compte-tenu de sa première réélection de 2009 et de ses 72 ans. 

Barack Obama n'a pas vraiment été entendu

Devant l'Union africaine au mois de juillet dernier, Barack Obama avait prononcé un discours porté sur la nocivité des changement de règles permettant aux hommes d'État de rester en poste. "Quand un dirigeant essaye de changer les règles au milieu de la partie juste pour rester en poste il s'expose à l'instabilité et à la discorde comme on l'a vu au Burundi (...) Personne ne devrait être président à vie", avait-il ainsi déclaré depuis Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Force est de constater que le passage du président américain n'a pas tout à fait été entendu par tous sur le continent. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/