2 min de lecture Donald Trump

Comment la France voit-elle les élections présidentielles américaines ?

REPLAY - Il ne reste plus que quelques mois avant les présidentielles américaines, qui se dérouleront le 8 novembre 2016. Dans le même temps, les deux candidats abordent la dernière ligne droite de leur opposition.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
ON REFAIT LE MONDE DU 07/06/2016 Crédit Image : AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Les élections présidentielles se poursuivent aux Etats-Unis, alors qu'Hillary Clinton devrait être définitivement assurée de pouvoir se présenter pour le parti Démocrate durant l'ultime Super Tuesday. De son côté, Donald Trump est le candidat assuré des Républicains et la confrontation des deux personnalités donne lieu à un véritable choc politique tant elles sont opposées.

Selon Gérard Miller, les Européens ne pouvaient "pas rêver d'une élection américaine dans laquelle on se sente aussi partie prenante", même si le journaliste estime qu'en France "Hillary Clinton bénéficie de l'aura de son mari" et que le choix de la majorité des Français se porte vers la candidate Démocrate.

Une opposition de tous les styles

Pour Hélène Pilichowski, dans l'Hexagone, "on adore se mêler et s'investir dans les élections aux Etats-Unis" et "on regarde ça un peu comme une dérive de ce qu'il se passe dans les démocraties actuelles, c’est-à-dire des élections par défaut avec le peuple qui s'exprime pour le candidat populiste", c'est-à-dire pour Trump. D'ailleurs, Eric Revel estime que "Clinton est en train de changer de campagne", ciblant son adversaire directement.


Eric Revel, lui, analyse qu'à chaque élection présidentielle américaine, les Français font "souvent le choix du candidat démocrate" mais que cela "coïncide rarement avec l'urne des américains". D'ailleurs, le journaliste estime que le changement de stratégie de l'ex première dame s'explique par le fait qu'elle "sait que cela ne va pas être si facile de battre Trump".

À lire aussi
Donald Trump, le 16 octobre 2019 élections américaines
États-Unis : Trump subit une défaite électorale inattendue dans le Kentucky

Pour Gérard Miller, les candidats ont "des projets de société vraiment différents" et "l'élection de Trump est possible parce que ce pays est, par plein d'aspect, dictatorial", notamment sur le plan de la santé, explique-t-il. Et le psychanalyste de s'étonner de la "division incroyable dans les deux camps"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Hillary Clinton Élections américaines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants