1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Colombie : une coulée de boue fait plus de 250 morts
1 min de lecture

Colombie : une coulée de boue fait plus de 250 morts

Plus de 200 personnes ont trouvé la mort et quelque 220 autres ont disparu samedi 1er avril en Colombie, après une coulée de boue due aux fortes pluies qui touchent la région, depuis le Pérou en passant par l'Équateur.

Plus de 200 personnes ont perdu la ville à Mocoa
Plus de 200 personnes ont perdu la ville à Mocoa
Crédit : CESAR CARRION / PRESIDENCIA COLOMBIA / AFP
Plus de 200 personnes ont perdu la ville à Mocoa
Les crues de trois rivières ont entraîné une coulée de boue
Au moins 25 bâtiments d'habitation ont été détruits
Plus de 200 personnes sont également portées disparues
Une coulée de boue en Colombie a fait plus de 200 morts
Plus de 200 personnes ont perdu la ville à Mocoa Crédits : CESAR CARRION / PRESIDENCIA COLOMBIA / AFP
Les crues de trois rivières ont entraîné une coulée de boue Crédits : HO / EJERCITO DE COLOMBIA / AFP
Au moins 25 bâtiments d'habitation ont été détruits Crédits : HO / EJERCITO DE COLOMBIA / AFP
Plus de 200 personnes sont également portées disparues Crédits : HO / EJERCITO DE COLOMBIA / AFP
Une coulée de boue en Colombie a fait plus de 200 morts Crédits : HO / EJERCITO DE COLOMBIA / AFP
1/1
Maxime Magnier & AFP

Une ville dévastée et des centaines de morts. Dans la nuit de vendredi 31 mars à samedi 1er avril, une coulée de boue a frappé la ville colombienne de Mocoa, dans la province de Putumayo, dans le sud du pays. Elle a fait suite à d'importantes crues causées par de violentes pluies dues au phénomène climatique El Niño.

Les rivières Mocoa, Mulato et Sangoyaco, situées en surplomb de la ville de 40.000 habitants, ont débordé et provoqué une "grande coulée" de boue, selon un communiqué de l'armée de terre, laquelle rapporte que des maisons, des véhicules, des arbres et au moins deux ponts ont été emportés.

Depuis la catastrophe, le bilan ne cesse de s'alourdir et s'élève désormais à 254 morts, dont 43 enfants, mais aussi "17 quartiers avec des dégâts graves et 25 bâtiments d'habitation détruits", tel que l'a précisé César Urueña, directeur du service de secours de la Croix-Rouge colombienne.

"C'est une tragédie sans précédent, (il y a) des centaines de familles que nous n'avons pas encore retrouvées, des quartiers entiers disparus", a déclaré la gouverneure du Putumayo, Sorrel Aroca, à W Radio. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/