1 min de lecture Cisjordanie

Cisjordanie : un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque de colons israéliens

Un nourrisson a péri dans l'incendie volontaire d'une maison en Cisjordanie. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dénoncé un "acte terroriste".

Une maison a été incendiée en Cisjordanie, vendredi 31 juillet
Une maison a été incendiée en Cisjordanie, vendredi 31 juillet Crédit : JAAFAR ASHTIYEH / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été gravement blessés vendredi dans une attaque menée par des colons israéliens qui ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie occupée, un acte dénoncé comme "terroriste" par Israël.

Des condamnations unanimes qui ne convainquent pas

Les Palestiniens ont dit néanmoins tenir le gouvernement de Benjamin Netanyahu pour "entièrement responsable" de la mort du bébé, y voyant la "conséquence directe de décennies d'impunité" accordée par les autorités israéliennes au terrorisme des colons".

Depuis des années, des activistes de l'extrême droite israélienne ou des colons se livrent en Israël et dans les Territoires palestiniens, sous le label du "prix à payer", à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens et des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même des soldats israéliens. La plupart de ces agressions sont restées impunies.

Selon des responsables de sécurité palestiniens, quatre colons israéliens ont mis le feu à deux maisons situées à l'entrée du village palestinien de Douma près de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie, et inscrit des slogans sur un mur avant de s'enfuir en direction d'une colonie voisine, Maale Ephraïm. L'un des slogans proclamait "Vive le messie". Le bébé Ali Dawabcheh, un an et demi, a été brûlé vif. Sa mère Eham, 26 ans, son père Saad et son frère Ahmed, quatre ans, ont été blessés et transférés vers un hôpital israélien, selon des sources médicales israéliennes. La mère est dans un état "très grave" avec des brûlures au troisième degré sur 90% du corps, a précisé un médecin israélien à la radio publique en affirmant que "sa vie est en danger". Le père serait également "brûlé à 80%".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cisjordanie Israël Jérusalem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants