2 min de lecture International

Chine : de nouvelles armes dévoilés lors du défilé des 70 ans du régime communiste

À l'occasion des 70 ans du régime communiste, la Chine a dévoilé, ce mardi 1er octobre, de nouveaux armements lors d'un défilé militaire.

Défilé militaire à l'occasion des 70 ans du régime communiste chinois
Défilé militaire à l'occasion des 70 ans du régime communiste chinois Crédit : GREG BAKER / AFP
Louis Rigaudière et AFP

Missiles destructeurs, bombardiers, drones ultra-rapides ou furtifs : la Chine a dévoilé mardi 1er octobre, pour les 70 ans du régime communiste, de nouveaux armements visant à combler son retard technologique sur les États-Unis. 

Le défilé militaire a illustré la modernisation de l'armée voulue par le président Xi Jinping, qui veut lui faire atteindre un niveau "de classe mondiale" d'ici 2049 pour le centenaire de la République populaire. 

"Les nouvelles armes nucléaires présentées témoignent de progrès considérables", déclare Adam Ni, spécialiste de l'armée chinoise à l'université Macquarie de Sydney. 
"Elles sont de plus en plus mobiles, résistantes, fiables, précises et de haute technologie", souligne M. Ni, selon qui "la dissuasion nucléaire de la Chine gagne en crédibilité face aux États-Unis". 

Une nouvelle version d'un bombardier

La Chine a également présenté mardi 1er octobre une nouvelle version de son bombardier stratégique, le H6-N, réputé capable d'emporter des armes atomiques plus loin du territoire chinois que précédemment. 

À lire aussi
Le Global Seed Vault, un coffre-fort géant de 256 mètres carrés qui stocke depuis 2008 des millions de semences. Connecté
Norvège : un coffre-fort de glace pour protéger toutes nos données informatiques

Autre point d'orgue du défilé: le missile balistique mer-sol JL-2 ("Vague géante-2"). Chargé dans des sous-marins, il pourrait toucher l'Alaska et l'ouest des États-Unis. "Cet étalage d'armes atomiques n'est pas le signe d'un changement de stratégie nucléaire de la Chine", assure à l'AFP Cui Yiliang, analyste et rédacteur en chef du magazine chinois "Xiandai Jianchuan", spécialisé dans les armements. 

Missile supersonique et planeur hypersonique

Du côté des armes conventionnelles (non-atomiques), la Chine a dévoilé un nouveau missile de croisière supersonique, nommé DF-100 et capable de neutraliser des porte-avions. 
Mais l'autre "star" du défilé a été le missile DF-17, lequel peut, une fois l'altitude voulue atteinte, relâcher un "planeur hypersonique". En clair : une arme en forme de nez d'avion de chasse, taillée en flèche, capable d'évoluer à environ 7.000 km/h. 

Sa capacité de rebondir sur les couches de l'atmosphère fait que sa trajectoire est beaucoup moins prévisible que celle des missiles balistiques. Il serait ainsi bien plus difficile à intercepter. 

Le Service de recherche du Congrès américain s'inquiétait d'ailleurs dans un rapport publié mi-septembre que l'Amérique soit à la traîne de la Chine sur ces planeurs hypersoniques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Chine Défilé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants