1 min de lecture Ban Ki-Moon

Centrafrique : l'ONU veut augmenter le nombre de soldats africains et européens

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé Laurent Fabius pour trouver le moyen d'augmenter le nombre de renforts en République centrafricaine.

Un soldat français et un gendarme centrafricain confisque un couteau à un civil à Bangui le 9 février 2014.
Un soldat français et un gendarme centrafricain confisque un couteau à un civil à Bangui le 9 février 2014. Crédit : AFP / ISSOUF SANOGO
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé lundi 10 février le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius pour s'enquérir des moyens d'augmenter le nombre de soldats africains et européens en République centrafricaine (RCA). Ban Ki-moon "a demandé ce qui pouvait être fait pour accroître le soutien à la Misca (la force de l'Union africaine, ndlr) et accélérer le déploiement de troupes de l'Union européenne, et si on pouvait envisager l'envoi de renforts", a indiqué le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

Le secrétaire général a fait valoir à Laurent Fabius que "la réponse internationale (à cette crise) devait être suffisamment énergique pour mettre fin à la violence et prévenir ce qui risque fort de déboucher sur de nouvelles atrocités", a-t-il ajouté. Toujours selon son porte-parole, Ban Ki-moon "a réaffirmé que le communauté internationale avait une responsabilité collective envers la population de RCA" et a déploré notamment la violence sectaire entre musulmans et chrétiens ainsi que le cycle des représailles.

La Misca compte actuellement environ 5.400 hommes sur les 6.000 prévus et les soldats français sont au nombre de 1.600. L'Union européenne a de son côté promis de déployer quelque 500 soldats à Bangui au début du mois de mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ban Ki-Moon Laurent Fabius ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants