1 min de lecture Espagne

Catalogne : Carles Puigdemont renonce à la présidence et nomme un successeur

Le dirigeant indépendantiste catalan a annoncé qu'il renonçait à redevenir président de Catalogne et a désigné un nouveau venu en politique, Quim Torra, pour être candidat à sa succession.

Carles Puigdemont, leader indépendantiste catalan déchu
Carles Puigdemont, leader indépendantiste catalan déchu Crédit : LLUIS GENE / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Carles Puigdemont se retire. Le leader indépendantiste a annoncé ce jeudi 10 mai depuis l'Allemagne, qu'il renonçait à la présidence de la Catalogne. Il a par ailleurs annoncé le nom de son successeur, Quim Torra, qui se portera candidat à l'investiture par le Parlement dans les prochains jours. "Notre groupe propose le camarade député (catalan) Quim Torra à la présidence de la Généralité", l'exécutif de cette région du nord-est de l'Espagne, a déclaré Carles Puigdemont dans un enregistrement vidéo.

Cet éditeur de 55 ans, natif de la ville catalane de Blanes, sur la Costa Brava, a fait son entrée en politique récemment. Il avait été élu en décembre au parlement régional, où les indépendantistes avaient conservé la majorité des sièges.

L'annonce de Carles Puigdemont de se retirer de la présidence catalane a donc eu lieu au lendemain de l'intervention du gouvernement espagnol de Mariano Rajoy qui, pour barrer la route à une réélection de l'ex-président indépendantiste de Catalogne, avait forcé les séparatistes à présenter un nouveau candidat s'ils voulaient enfin former un gouvernement. 

 En l'absence d'élection d'un nouveau président d'ici le 22 mai, les Catalans seraient automatiquement rappelés aux urnes. En revanche, l'élection d'un président qui formerait son gouvernement leur permettrait de se libérer de la tutelle de Madrid, imposée après la vaine proclamation de la République catalane le 27 octobre. Carles Puigdemont se trouve quant à lui en Allemagne dans l'attente d'une éventuelle extradition vers l'Espagne, qui voudrait le juger pour "rébellion" et "détournement de fonds publics". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Catalogne Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants