2 min de lecture Brexit

Brexit : leur situation personnelle, facteur déterminant dans le choix des Britanniques

REPLAY - Les Britanniques sont appelés aux urnes pour dire si oui ou non ils veulent que leur pays quitte l'Union européenne.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Brexit : leur situation personnelle, facteur déterminant dans le choix des Britanniques Crédit Image : CHRIS J RATCLIFFE / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Billon et Ludovic Galtier

Plus que quatre jours de campagne avant le référendum. Jeudi 23 juin, les Britanniques décideront de l'avenir de leur relation avec l'Union européenne. Ces trois derniers jours, la campagne a été mise en suspens par respect pour Jo Cox, députée britannique assassinée dans sa circonscription du nord de l'Angleterre. Les meetings et les émissions ont tous été annulés, les porte-à-porte aussi ont été mis en pause. Les militants ont eu la consigne de ne déposer que des prospectus dans les boîtes aux lettres. Une atmosphère assez étrange quelques jours avant un référendum qui fait les gros titres depuis si longtemps.

La grande majorité des Britanniques a accueilli cette pause avec philosophie. "Ça permet aux gens de prendre un peu de distance et de réfléchir plus calmement aux enjeux et à ce qu'ils veulent", explique un homme. Un autre a envie que cette séquence Brexit se termine. "Je suis tellement pressé que cette campagne soit terminée surtout qu'elle n'a pas été d'une grande aide. On n'a pas eu assez d'informations. Les politiques ne font que se chamailler et dire des demi-vérités : on veut savoir ce que l'Europe nous coûte et ce qu'on en retire."

L'Europe a détruit l'industrie de la pêche

Un pêcheur favorable au Brexit
Partager la citation

Les discours du premier ministre David Cameron et de Boris Johnson, ancien maire de Londres et pro-Brexit, sur l'économie et l'influence du Royaume-Uni au sein de l'Europe ne sont pas les critères qui vont compter dans le choix des Britanniques. Non, ils se basent sur leur propre situation économique et sociale pour prendre leur décision. "J'ai pris ma décision seule", assure une femme. "Aucune des informations provenant des partis politiques ne m'ont influencées. C'est beaucoup plus sûr pour le secteur dans lequel je travaille, le tourisme, de rester au sein de l'Union européenne." À contrario, les pêcheurs veulent sortir de l'UE. Ils en ont assez des quotas. "Avant l'UE, on vendait entre 10.000 et 12.000 caisses de poissons par jour. Aujourd'hui, c'est quelques centaines. L'Europe a détruit l'industrie de la pêche."

10% d'indécis

À lire aussi
Le Parlement britannique le 30 janvier 2019 Brexit
Brexit : les parlementaires anglais compliquent une sortie sans accord

Difficile de savoir quel camp va l'emporter le 23 juin. Deux villes, situées à moins d'une heure de voiture l'une de l'autre, pourraient nous en dire plus : Cambridge, avec ses étudiants et ses résidents aisés, est pour et Peterborough, avec sa population âgée et sa bourgeoisie fuyante, est la ville la plus eurosceptique du Royaume-Uni. Il ne faut pas non plus oublier les indécis : ils sont environ 10% à osciller d'un côté comme de l'autre. Même si le Brexit est en tête dans les sondages, son avance n'en reste pas moins limitée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Royaume-Uni Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783739378
Brexit : leur situation personnelle, facteur déterminant dans le choix des Britanniques
Brexit : leur situation personnelle, facteur déterminant dans le choix des Britanniques
REPLAY - Les Britanniques sont appelés aux urnes pour dire si oui ou non ils veulent que leur pays quitte l'Union européenne.
https://www.rtl.fr/actu/international/brexit-leur-situation-personnelle-facteur-determinant-dans-le-choix-les-britanniques-7783739378
2016-06-19 09:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tYTraI5SsrUpNMNwwokppw/330v220-2/online/image/2016/0615/7783688697_000-bt4p2.jpg