2 min de lecture Brésil

Brésil : qui est Jean Wyllys, le député gay qui renonce à son mandat après des menaces ?

PORTRAIT - Élu, professeur et journaliste à Rio de Janeiro, engagé pour les droits des communautés LGBTQ+, Jean Wyllys a été contraint de fuir le climat hostile et homophobe de son pays.

Jean Wyllys, député socialiste de Rio de Janeiro, lors d'un meeting le 2 avril 2018
Jean Wyllys, député socialiste de Rio de Janeiro, lors d'un meeting le 2 avril 2018 Crédit : Mauro Pimentel / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Député ouvertement gay, représentant et défenseur des droits des personnes LGBTQ+ au Parlement brésilien, Jean Wyllys a fait savoir jeudi 24 janvier qu'il renonce à son troisième mandat consécutif, qui devait débuter le 1er février prochain.

Au-delà de la soudaineté de cette décision, ce sont les circonstances du désistement qui inquiètent. En tant qu'homosexuel, l'élu de Rio de Janeiro fait face à la montée de l'homophobie, qui touche le pays depuis l'élection du président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Évoquant les menaces de mort dont il fait l'objet, il a ajouté vouloir s’exiler un temps hors du Brésil. 

L'homme de 44 ans, issu d'un milieu défavorisé, est un fervent partisan des libertés démocratiques qui n'a jamais caché son aversion pour le dirigeant nationaliste de formation militaire. 

À lire aussi
Carlos Ghosn le 5 janvier 2017 à Las Vegas Renault
Carlos Ghosn aurait payé un fastueux voyage à des amis aux frais de Renault-Nissan

Grand adversaire de Jair Bolsonaro

En avril 2018, le député socialiste s'était illustré en crachant au visage de Jair Bolsonaro, encore député, en plein débat sur la destitution de l'ex-présidente Dilma Rousseff. De son côté, son opposant politique l'avait qualifié dans une interview datant de 2015, d'"activiste gay dont les projets absurdes n'apportent rien à la défense de la famille". 

En dépit du conflit virulent entre les deux hommes, Jean Wyllys a tenu à préciser dans un entretien accordé au quotidien Folha de S. Paulo que l'élection de Jair Bolsonaro n'est pas la cause de son départ. C'est davantage, le "niveau de violence qui a augmenté depuis l’élection", qui l'a poussé à abandonner ses fonctions. 

Universitaire et journaliste militant pour la tolérance

Avant d'être le porte-étendard de la lutte pour les droits des homosexuels dans son pays, Jean Wyllys a été professeur d'université à l'École supérieure de publicité et marketing (ESPM) et à l'université Veiga de Almeida de Rio de Janeiro. Diplômé d'une maîtrise de lettres et linguistiques, il y a enseigné la culture brésilienne et la théorie de la communication.

Élu député fédéral de Rio de Janeiro pour le Parti socialisme et liberté (PSOL) depuis 2010, Jean Wyllys est également connu pour être une figure médiatique. En 2005, il a remporté la cinquième édition de Big Brother Brasil, une émission de télé-réalité locale. Journaliste de métier, il a notamment animé sur Canal Brasil une émission sur la représentativité de la communauté LGBTQ+ dans le cinéma brésilien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Homophobie Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796341633
Brésil : qui est Jean Wyllys, le député gay qui renonce à son mandat après des menaces ?
Brésil : qui est Jean Wyllys, le député gay qui renonce à son mandat après des menaces ?
PORTRAIT - Élu, professeur et journaliste à Rio de Janeiro, engagé pour les droits des communautés LGBTQ+, Jean Wyllys a été contraint de fuir le climat hostile et homophobe de son pays.
https://www.rtl.fr/actu/international/bresil-qui-est-jean-wyllys-le-depute-gay-qui-renonce-a-son-mandat-apres-des-menaces-7796341633
2019-01-25 19:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cUt9QyOyDx9cGvfY2yi7QQ/330v220-2/online/image/2019/0125/7796333438_jean-wyllys-depute-socialiste-de-rio-de-janeiro-lors-d-un-meeting-le-2-avril-2018.jpg