1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brésil : 900.000 manifestants dans les rues pour exiger le départ de la présidente Dilma Rousseff
1 min de lecture

Brésil : 900.000 manifestants dans les rues pour exiger le départ de la présidente Dilma Rousseff

EN IMAGES - Agitant des drapeaux brésiliens lors des manifestations, les anti-gouvernement ont réclamé la démission ou la destitution de la présidente.

Près de 900.000 Brésiliens ont manifesté dans les villes brésiliennes, selon les estimations de la police
Près de 900.000 Brésiliens ont manifesté dans les villes brésiliennes, selon les estimations de la police
Crédit : Jefferson Bernardes / AFP
Près de 900.000 Brésiliens ont manifesté dans les villes brésiliennes, selon les estimations de la police
Dilma Rousseff s'est embourbée dans une triple crise économique, politique et de corruption
Des manifestations ont été organisées dans plus de 100 villes du Brésil
En avril dernier, 600.000 Brésiliens avaient manifesté
Dilma Rousseff est sous la menace potentielle de deux procédures
"Assez de tant de corruption, mon parti est le Brésil", a déclaré Aecio Neves
La popularité de Dilma Rousseff a dégringolé en quelques mois
Un million de Brésiliens étaient dans les rues de Sao Paulo, le 17 août 2015, selon les organisateurs
Des pancartes "Dehors Dilma !" étaient affichées dans les manifestations
"Nous ne voulons pas de communisme au Brésil"
Les symboles du marteau et de la faucille ont été utilisés pour critiquer la politique du gouvernement
Mme Rousseff a entamé son deuxième mandat en janvier dernier après une réélection difficile fin octobre 2014
Près de 900.000 Brésiliens ont manifesté dans les villes brésiliennes, selon les estimations de la police Crédits : Jefferson Bernardes / AFP
Dilma Rousseff s'est embourbée dans une triple crise économique, politique et de corruption Crédits : Jefferson Bernardes / AFP
Des manifestations ont été organisées dans plus de 100 villes du Brésil Crédits : Jefferson Bernardes / AFP
En avril dernier, 600.000 Brésiliens avaient manifesté Crédits : Douglas Magno / AFP
Dilma Rousseff est sous la menace potentielle de deux procédures Crédits : Douglas Magno / AFP
"Assez de tant de corruption, mon parti est le Brésil", a déclaré Aecio Neves Crédits : Douglas Magno / AFP
La popularité de Dilma Rousseff a dégringolé en quelques mois Crédits : Douglas Magno / AFP
Un million de Brésiliens étaient dans les rues de Sao Paulo, le 17 août 2015, selon les organisateurs Crédits : Miguel Schincariol / AFP
Des pancartes "Dehors Dilma !" étaient affichées dans les manifestations Crédits : Miguel Schincariol / AFP
"Nous ne voulons pas de communisme au Brésil" Crédits : Miguel Schincariol / AFP
Les symboles du marteau et de la faucille ont été utilisés pour critiquer la politique du gouvernement Crédits : Miguel Schincariol / AFP
Mme Rousseff a entamé son deuxième mandat en janvier dernier après une réélection difficile fin octobre 2014 Crédits : Tasso Marcelo / AFP
1/1
Lucas Colin

Ils étaient 900.00 personnes, selon la police, à manifester dans près de 100 villes du Brésil, le 17 août 2015, pour réclamer la démission ou la destitution de Dilma Rousseff. Plongée dans une triple crise économique, politique et de corruption, la présidente brésilienne a vu sa cote de popularité chuter à un niveau historiquement bas. En quelques mois, elle a en effet atteint 8%.

Vêtus de vert, jaune, bleu, les Brésiliens ont manifesté dans le calme, dans une ambiance familiale. Les mouvements citoyens de droite, soutenus par une partie de l'opposition, ont organisé ces rassemblements. Ils ont estimé à "deux millions'" le nombre de personnes dans les rues à travers le pays, dont un million à Sao Paulo. En avril dernier, ils étaient 600.000 Brésiliens dans les rues alors qu'en mars 2015, un à trois millions de personnes avaient battu le pavé.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/