1 min de lecture Bolivie

Bolivie : un vice-ministre tué par des mineurs

Rodolfo Illanes tentait de rétablir le dialogue avec des mineurs en grève. Il a été séquestré et battu à mort.

Rodolfo Illanes a été battu à mort par des mineurs en grève
Rodolfo Illanes a été battu à mort par des mineurs en grève Crédit : AGENCIA ABI / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et AFP

Il s'agit du dernier épisode d'un conflit entre le gouvernement et les exploitations minières boliviennes. Alors que des mineurs en grève bloquaient depuis plusieurs jours un important axe routier à environ 200 kilomètres au sud-est de La Paz, la capitale, le vice-ministre de l'Intérieur Rodolfo Illanes a été dépêché par le gouvernement pour rétablir le contact avec les grévistes.

À son arrivée sur les lieux, il a été pris à partie par plusieurs mineurs qui l'ont emmené sur une colline et séquestré. Selon le gouvernement, il a ensuite été "humilié, torturé et battu à mort." Carlos Romero, ministre de l'Intérieur, parle d'un "acte criminel sans précédent". Le garde du corps du vice-ministre, délesté de son arme, a pu prendre la fuite et a été hospitalisé à La Paz. Vendredi 26 août, le gouvernement d'Evo Morales a décrété un deuil national pour trois jours. Rodolfo Illanes, qui était avocat pénaliste, avait pris son poste en mars 2016 et devait jouer un rôle de médiateur dans ce conflit social. Il avait 56 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bolivie Amérique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants