1 min de lecture Ukraine

Ban Ki-moon : "Pas de solution militaire" à la crise en Ukraine

Ban Ki-moon a averti que la crise en Ukraine n'avait pas de "solution militaire", avant un sommet de l'OTAN.

Une école de Donetsk, en Ukraine, touchée par un bombardement, le 27 août 2014.
Une école de Donetsk, en Ukraine, touchée par un bombardement, le 27 août 2014. Crédit : FRANCISCO LEONG / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Il n'y a pas de solution militaire" à la crise ukrainienne : le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a mis en garde les Occidentaux ce mardi contre les périls d'une escalade armée au moment où l'Otan s'apprête à renforcer sa présence dans l'est de l'Europe.

"L'Union européenne, les Américains et la plupart des pays occidentaux discutent très sérieusement entre eux de la façon de procéder" face à l'implication russe en Ukraine, a déclaré Ban Ki-moon en Nouvelle-Zélande. "Ils doivent comprendre qu'il n'y a pas de solution militaire. Un dialogue politique pour une solution politique est le chemin le plus sûr", a-t-il dit en déplorant une "situation chaotique et dangereuse" aux conséquences "régionales et mondiales".

Escalade

Ses remarques s'adressent aux 28 chefs d'Etat de l'Alliance atlantique qui doivent adopter lors du sommet de ce jeudi et vendredi un plan de réactivité (Readiness action plan, RAP), en réponse à l'attitude de la Russie dans la crise ukrainienne, perçue comme une menace par les alliés partageant une frontière avec ce pays (Etats baltes, Pologne, Roumanie, Bulgarie).

Des milliers de soldats des armées de l'air, de terre, et de la marine, appuyées par des forces spéciales, pourront être déployés "en quelques jours", a promis ce lundi le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen. Kiev et les Occidentaux accusent depuis une semaine - photos satellitaires à l'appui - la Russie d'avoir déployé des troupes régulières dans l'est de l'Ukraine, plus de mille hommes selon l'Otan, 1.600, selon Kiev. Moscou dément catégoriquement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Ban Ki-Moon OTAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants