1 min de lecture Australie

Australie : une taxe carbone abolie par le parti conservateur

L'Australie a aboli jeudi une taxe carbone vivement critiquée par les groupes miniers.

Tony Abbott arguait que le coût de cette taxe était supporté par les consommateurs.
Tony Abbott arguait que le coût de cette taxe était supporté par les consommateurs.
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Australie a aboli jeudi une taxe carbone vivement critiquée par les groupes miniers notamment, instaurée il y a deux ans par le gouvernement travailliste pour réduire les émissions carbone et lutter contre le changement climatique.

La chambre haute du parlement a voté à 39 voix contre 32 pour l'abolition de cette taxe, une mesure qui figurait parmi les promesses du parti conservateur, arrivé au pouvoir en septembre 2013. Le résultat du vote a été accueilli par des applaudissements timides.

Les études scientifiques, "des sottises"

Le Premier ministre Tony Abbott arguait que le coût de cette taxe était supporté par les consommateurs, via des factures d'électricité plus élevées. "C'est une grande nouvelle pour les familles australiennes et pour les petites entreprises de notre pays", a réagi Tony Abbott, qui avait autrefois qualifié "de sottises absolues" les études scientifiques attribuant à l'action de l'homme le réchauffement climatique.

"Nous honorons nos promesses envers vous (la population: ndlr) et bâtissons une économie forte et prospère pour une Australie sûre", a-t-il ajouté.

Pollution contre croissance

À lire aussi
La Une de The Australian lundi 21 octobre 2019 médias
Australie : les médias se mobilisent pour protester contre la censure

L'Australie est un des plus gros pollueurs au monde par tête d'habitant en raison de sa dépendance à l'électricité produite grâce au charbon et à ses exportations minières. Le secteur minier est le moteur de la croissance australienne depuis 15 ans et le pays compte plusieurs géants du secteur, dont Rio Tinto et BHP Billiton.

La taxe carbone, introduite par le gouvernement de la travailliste Julia Gillard, obligeait les plus gros pollueurs à payer en fonction des émissions de carbone qu'ils produisaient, afin de les inciter à réduire ces émissions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Australie Environnement International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants