1 min de lecture Attentat à Berlin

Attentat de Berlin : Anis Amri est aussi passé par Bruxelles après l'attaque

Anis Amri, conducteur présumé du poids-lourd causant la mort de 12 personnes sur le marché de Noël de Berlin, est passé par Bruxelles après sa fuite.

Anis Amri, en gare de Bruxelles Nord, le 21 décembre 2016.
Anis Amri, en gare de Bruxelles Nord, le 21 décembre 2016. Crédit : AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et AFP

On en sait plus sur le parcours d'Anis Amri. Le conducteur présumé du poids-lourd, qui a foncé sur la foule présente sur le marché de Noël de Berlin le 19 décembre, avait été aperçu dans la gare de Lyon-Part-Dieu. Il avait payé ses billets de train Lyon-Chambéry en liquide. On apprend maintenant, par le parquet fédéral belge, que le terroriste présumé "est arrivé à la gare du Nord à Bruxelles le 21 décembre vers 19h, en provenance d'Amsterdam". Il y serait resté jusqu'à 21 heures, rapporte le quotidien belge, Le Soir.

Le parquet fédéral ne souhaite donner aucune information supplémentaire "dans l’intérêt des enquêtes en cours en Belgique et en Allemagne". Anis Amri, Tunisien âgé de 24 ans, avait été abattu à Milan le 23 décembre, aux alentours de 3 heures du matin.

Dans la journée de ce 4 janvier, la police italienne révélait, par ailleurs, que l'auteur présumé de l'attentat du 19 décembre a blessé un policier à Milan avec la même arme que celle qui a tué le chauffeur polonais du camion utilisé pour l'attaque. Le Tunisien de 24 ans a donc traversé une partie de l'Europe avec cette arme pour finalement s'en servir pour blesser à l'épaule un policier italien avant d'être abattu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Berlin Bruxelles Berlin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants