1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat à Berlin : une messe pour se souvenir des victimes du 19 décembre
1 min de lecture

Attentat à Berlin : une messe pour se souvenir des victimes du 19 décembre

Six jours après l'attentat qui a fait douze morts dans la capitale allemande, les chrétiens ont célébré Noël.

Berlin, en Allemagne, le 24 décembre 2016
Berlin, en Allemagne, le 24 décembre 2016
Crédit : MACDOUGALL/AFP
Attentat à Berlin : une messe pour se souvenir des victimes du 19 décembre
00:01:45
Anne-Laure Poisson
Anne-Laure Poisson

Le lundi 19 décembre, un attentat terroriste endeuillait la capitale allemande. Un camion fonçait dans la foule d'un marché de Noël de Breitscheidplatz, dans le quartier de Charlottenburg au pied de l'église du Souvenir, faisant 12 morts et une cinquantaine de blessés. Six jours après ce drame, l'heure était au recueillement à Berlin. Les habitants et les touristes ont déposé des fleurs ou des bougies près du marché de Noël. Et pour les chrétiens qui célébraient la naissance du Christ samedi 24 décembre, la messe a eu une charge émotive particulière. 

Sur l'autel de l'église du Souvenir, 12 bougies avaient été placées pour rappeler la mémoire des 12 victimes. Elles avaient été disposées au milieu d'autres bougies, leur lumière est là pour signifier l'espoir. "Cette année, c'est particulier avec l'attentat (...) pour moi, c'est important de penser au chauffeur polonais, car sans lui il y aurait eu beaucoup plus de victimes", déclare Franck, un habitué de cette église, qui vient tous les ans avec sa famille.

Des questions sans réponses

L'auteur présumé de l'attaque, Anis Amri, a été abattu lors d'un contrôle policier à Milan. Les enquêteurs allemands cherchent maintenant à savoir si ce Tunisien a pu bénéficier de complicités. Trois personnes, dont son neveu, ont été arrêtées samedi 24 décembre en Tunisie. Ils sont suspectés d'être membres d'une "cellule terroriste (...) liée au terroriste Anis Amri qui a commis l'attaque de Berlin" selon le ministère tunisien de l'Intérieur. Son neveu aurait reconnu avoir été en contact avec lui via l'application cryptée Telegram et aurait fait allégeance à l'État islamique

Pour les polices européennes, il va aussi falloir comprendre comment l'homme le plus recherché d'Europe a pu fuir Berlin et l'Allemagne pour finalement rejoindre l'Italie, vraisemblablement en empruntant un train depuis la France.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.