1 min de lecture Attentats en Tunisie

Attaque terroriste à Tunis : "Il faut se serrer les coudes face à une menace de mort qui pèse sur nous tous", dit Delanoë

RÉACTION - L'ancien maire de Paris réagit à l'attaque terroriste qui a causé la mort de 19 personnes aux abords du musée Bardo, haut-lieu touristique de la capitale tunisienne.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Bertrand Delanoë, "bouleversé" par l'attaque à Tunis Crédit Image : AFP / BERTRAND GUAY | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Bertrand Delanoë est "bouleversé". L'ancien maire de Paris, né à Tunis et qui passe une partie de son temps à Bizerte, au nord de la Tunisie, depuis qu'il s'est retiré de la vie politique, est revenu sur l'attaque terroriste qui a coûté la vie à 19 personnes, dont 17 touristes, aux abords du musée Bardo, dans la capitale tunisienne. 

"Je suis d'abord bouleversé parce que le peuple tunisien vit une épreuve terrible à travers cet événement tragique. Ça prouve que la lutte contre le terrorisme ne doit jamais relâcher ses efforts. La Tunisie, en plus, a réussi sa transition démocratique en organisant des élections d'une parfaite transparence. C'est donc un peuple qui réussit quelque chose que nous devons soutenir : l'aspiration à une vie démocratique. Une vie qui met au cœur de tous les droits de l'homme", confie-t-il. 

"J'avais à l'instant le ministre tunisien des Affaires étrangères qui me disait que c'était sûrement l'Assemblée nationale tunisienne qui était visée, que les terroristes n'avaient pas pu l'atteindre et s'étaient rabattus sur le musée du Bardo, et qu'en fait, l'Assemblée nationale tunisienne était en train de débattre d'une loi antiterroriste. Ce sont beaucoup de symboles qui doivent nous rendre solidaire de ce peuple tunisien qui le mérite", poursuit-il. "Toutes les démocraties sont fragiles dans le monde aujourd'hui. On le voit avec les attaques de Paris et de Copenhague. Il faut se serrer les coudes face à une menace de mort qui pèse sur nous tous finalement en Tunisie, en Europe. La Libye est une poudrière. La situation régionale est extrêmement inquiétante".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Tunisie Terrorisme Bertrand Delanoë
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants