1 min de lecture Droits des femmes

Argentine : l'avortement définitivement légalisé après le vote du Sénat

Mardi 30 décembre, l'Argentine a rejoint Cuba, l'Uruguay, le Guyana et la province de Mexico, seuls à autoriser l'avortement sans conditions en Amérique latine.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Argentine : l'avortement définitivement légalisé après le vote du Sénat Crédit Image : RONALDO SCHEMIDT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

Les Argentines avaient fait du foulard vert le symbole de ce combat. Mercredi 30 décembre, le Congrès argentin a adopté la loi légalisant l'avortement à l'issue de douze heures de débat. Une première dans ce pays où cette pratique était interdite, excepté en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère, selon une loi datant de 1921.

Déjà approuvé par les députés le 11 décembre, le texte, qui autorise l'interruption volontaire de grossesse jusqu'à 14 semaines de grossesse, a été adopté avec 38 voix pour, 29 contre et une abstention au Sénat. Des milliers de partisans du "oui" ont manifesté leur joie devant le Sénat à l'issue du vote.

Selon le gouvernement, entre 370.000 et 520.000 avortements clandestins sont pratiqués chaque année dans le pays de 44 millions d'habitants, où 38.000 femmes sont hospitalisées pour complications lors d'avortements clandestins. En votant cette loi, l'Argentine rejoint Cuba, l'Uruguay, le Guyana et la province de Mexico, les seuls à autoriser l'IVG sans conditions en Amérique latine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droits des femmes IVG Sénat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants