2 min de lecture Allemagne

Allemagne : en quoi consiste l'accord de coalition ?

ÉCLAIRAGE - Conservateurs et sociaux-démocrates allemands sont parvenus ce vendredi 12 janvier à un accord de principe pour un nouveau gouvernement en Allemagne, qui doit permettre à la chancelière Angela Merkel de rester au pouvoir.

La chancelière allemande Angela Merkel, le 19 novembre 2017
La chancelière allemande Angela Merkel, le 19 novembre 2017 Crédit : AFP / JOHN MACDOUGALL
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

Il permet aux Allemands de sortir d'une impasse politique sans précédent. Un accord de coalition gouvernementale a été conclu ce vendredi 12 janvier, après plus de 24 heures de négociation, entre conservateurs et sociaux-démocrates allemands. Ce compromis est susceptible de permettre à la première économie européenne de sortir de son impasse politiquetrois mois et demi après les législatives qui avaient offert au camp démocrate-chrétien, la CDU-CSU d'Angela Merkel, son score le plus bas depuis 1949, et marqué une percée de la droite nationaliste.

Avec ce nouvel accord, la chancelière peut espérer assurer sa survie politique, avec un possible quatrième mandat après douze ans de pouvoir. La chancelière de 63 ans n'avait plus le droit à l'erreur si elle voulait rester à la tête du pays. Mais rien n'est encore définitif. Côté social-démocrate, la décision d'entrer dans un nouveau gouvernement de coalition avec les conservateurs devra aussi recevoir le feu vert des délégués du parti, lors d'un congrès extraordinaire le 21 janvier à l'issue très incertaine.

Des négociations détaillées sur un programme de coalition débuteront ensuite. Dans le meilleur des cas, un nouvel exécutif ne sera en place que fin mars, alors que toute l'Europe s'impatiente.

À lire aussi
Volkswagen est au cœur d'une affaire où l'entreprise aurait contourné les tests antipoillution de ses voitures diesel. diesel
Les actualités de 18h - Dieselgate : les juges français pointent la justice allemande du doigt

Pourquoi l'Europe s'impatiente-t-elle ?

Le document de coalition intéresse les membres de l'Union européenne et tout particulièrement la France, car il prévoit de "renforcer" et "réformer" la zone euro - en travail qui devrait se faire main dans la main avec Paris - pour la rendre plus résistante aux crises. Le SPD avait beaucoup insisté sur ce point, alors que les conservateurs étaient au départ plus réservés.

Parmi les pistes avancées, la mise en place d'un Fonds monétaire européen, issu du Fonds de secours déjà existant pour les pays confrontés à des crises de la dette (MES). Ce fonds est censé, selon Berlin, surveiller davantage les déficits de la zone euro.

De ce côté du Rhin, Emmanuel Macron se dit "heureux et satisfait" de l'accord trouvé en Allemagne, dont les termes sont selon lui "plus favorables au projet européen" qu'il défend. "Je retrouve nombre des convictions défendues et par la chancelière et par Martin Schulz", le dirigeant du SPD, a fait savoir le président français ce vendredi 12 janvier. "J'y vois la marque d'une plus grande avancée sur les sujets européens que je porte et que j'ai défendus", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Angela Merkel Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791808542
Allemagne : en quoi consiste l'accord de coalition ?
Allemagne : en quoi consiste l'accord de coalition ?
ÉCLAIRAGE - Conservateurs et sociaux-démocrates allemands sont parvenus ce vendredi 12 janvier à un accord de principe pour un nouveau gouvernement en Allemagne, qui doit permettre à la chancelière Angela Merkel de rester au pouvoir.
https://www.rtl.fr/actu/international/allemagne-en-quoi-consiste-l-accord-de-coalition-7791808542
2018-01-12 18:34:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/W9U9WW7wKjE0CJb2lPTF5Q/330v220-2/online/image/2018/0112/7791809119_la-chanceliere-allemande-angela-merkel-le-19-novembre-2017.jpg