2 min de lecture Animaux

Un oiseau parcourt 12.200 km sans s’arrêter, un record mondial

VU DANS LA PRESSE - En seulement onze jours, un oiseau a réalisé un record en ralliant la Nouvelle-Zélande depuis l'Alaska, soit 12.200 km, sans s’arrêter. Un exploit propre à cette espèce que les chercheurs peinent à expliquer.

La Terre (illustration)
La Terre (illustration) Crédit : HANDOUT / NOAA/JMA / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Une barge rousse mâle (Limosa lapponica) a parcouru 12.200 km sans s’arrêter une seule fois : un exploit qui représente le plus long vol connu dans le monde pour un oiseau. Ce petit migrateur au bec long est parti de l’Alaska le 16 septembre dernier, pour rallier la Nouvelle-Zélande en traversant l’océan Pacifique, à une vitesse moyenne de 88 km/h

L’oiseau a survolé les îles Aléoutiennes, Hawaï et Fidji avant de se diriger vers Auckland. Il est actuellement en Nouvelle-Zélande, son lieu de villégiature pour l’hiver : il retournera en Alaska dès la belle saison.

Selon le journal britannique The Guardian, celui que l'on nomme "Jet Fighter" en raison "de son corps très aérodynamique", et qui répond au nom de code "4BBRW", a été observé par les chercheurs du Global Flyway Network. Ce consortium de scientifiques analyse les voyages migratoires des oiseaux grâce à un traceur satellite niché sur leur dos. Pour les plus curieux, leur site permet de suivre en direct les déplacements de l'oiseau. 

La barge rousse, un oiseau particulièrement autonome

La barge rousse, dont le poids oscille entre 190 et 400 g, bénéficie d’une grande autonomie en raison de son anatomie, "taillée pour la longue distance", explique-t-on dans les colonnes du journal Ouest-France

À lire aussi
Un policier qui patrouille pendant le couvre-feu à Paris, le 17 octobre 2020. Coronavirus France
Couvre-feu : est-il possible de promener son animal domestique ?

Ce volatile peut multiplier par deux son poids avant un long voyage : il constitue ainsi de larges réserves d’énergie pour assurer son périple. À contrario, il peut alléger son poids en fin de trajet et s’assurer de bonnes conditions pour terminer son voyage en rétrécissant ses organes internes.

Une espèce qui détient "une carte interne" du globe ?

Un précédent record avait été enregistré en 2007 : un autre oiseau de la même espèce avait parcouru 11.860 km. Des exploits que les scientifiques peinent encore à élucider

"Ils semblent avoir une certaine capacité à savoir où ils se trouvent sur le globe", rapporte au Guardian Jesse Conklin, membre du Global Flyway Network, qui reconnaît que pour l’heure la science ‘ne peut pas vraiment l’expliquer". Le chercheur explique que ces oiseaux "semblent avoir une carte interne" de la Terre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Oiseaux Records
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants