2 min de lecture Oise

Poisson d'avril : la maire de Beauvais s'excuse et reconnaît "une erreur"

En guise de poisson d'avril, la maire de Beauvais a fait croire à ses administrés qu'un magasin Ikea allait s'installer prochainement.

>
Une blague "méprisante", estime Mehdi Rahoui, conseiller municipal PS de l'opposition à Beauvais Crédit Image : AFP / PASCAL GUYOT | Crédit Média : Yasmina Kattou | Durée : | Date :
Yasmina Kattou
et Eléanor Douet

C'est un poisson d'avril qui est très mal passé. Dimanche 1er avril, sur Twitter et Facebook, la maire Les Républicains de Beauvais, Caroline Cayeux, a voulu piéger ses administrés en annonçant l'installation prochaine d'un magasin Ikea dans la zone d'activité commerciale de Beauvais-Tillé.

Le "Novaparc", censé accueillir le géant suédois, devait permettre, à terme, la création de 4.000 emplois. Mais, tout cela n'était qu'une plaisanterie, que les habitants de la ville n'ont que moyennement appréciée.

Sous le post Facebook de la maire, les internautes ont vivement réagi : "Honte à vous ! Que c'est drôle de faire croire aux Beauvaisiens à une nouvelle source d'emploi", a déploré l'un d'entre eux. "C'est vraiment de très mauvais goût cette blague", a ajouté un second. "C'est affligeant", s'est contenté de réagir un habitant de la région. 

À lire aussi
Une buse de Harris animaux
Pourquoi les buses s'en prennent-elles aux randonneurs ?

"C'est une attitude qui illustre une fois de plus un mépris du maire vis à vis des Beauvaisiens. Sortir un poisson d'avril faisant espérer 4.000 emplois, c'est une sacrée maladresse de la part de Caroline Cayeux", a déploré au micro RTL Mehdi Rahoui, conseiller municipal PS de l'opposition à Beauvais.

"On est dans une ville dans laquelle il y a quand même un taux de chômage qui est toujours trop élevé. Le travail de Caroline Cayeux ce serait plutôt de se concentrer sur le développement de l'emploi", a-t-il poursuivi.

Je reconnais que c'est une erreur

Caroline Cayeux, maire de Beauvais
Partager la citation

De son côté, la maire s'est excusée, expliquant que la Ville fait tous les ans un poisson d'avril. "Je dois avouer que cette année, ce n'est sans doute pas un des plus heureux que nous ayons fait. Je m'en excuse auprès de ceux auprès de qui j'ai créé une fausse attente et qui sont aujourd'hui déçus. Je reconnais que c'est une erreur", a-t-elle indiqué à RTL. 

Sur Europe 1, Caroline Cayeux a une nouvelle fois reconnu que "ça n'était pas très judicieux", mais tenu à assurer qu'il ne s'agissait "nullement de se payer la tête de qui que ce soit". "Nous savons qu'il y a une grande demande pour Ikea et peut-être qu'au fond cela peut attirer l'attention de cette enseigne. Je suis vraiment désolée que certains aient pu mal interpréter le sens de cette plaisanterie et qu'au fond, le sens de l'humour n'ait pas été partagé par tout le monde", a-t-elle conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oise Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792864821
Poisson d'avril : la maire de Beauvais s'excuse et reconnaît "une erreur"
Poisson d'avril : la maire de Beauvais s'excuse et reconnaît "une erreur"
En guise de poisson d'avril, la maire de Beauvais a fait croire à ses administrés qu'un magasin Ikea allait s'installer prochainement.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/poisson-d-avril-la-maire-de-beauvais-s-excuse-et-reconnait-une-erreur-7792864821
2018-04-02 05:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OYiGdg4pCaPj9jLVfcDw9g/330v220-2/online/image/2016/0628/7783887852_six-enfants-seraient-morts-ecrases-par-des-commodes-ikea-de-la-gamme-malm.jpg