2 min de lecture Goodyear

Goodyear : "Certains diront que j'ai une sacrée paire pour m'associer avec des Français", dit Maurice Taylor

INVITÉ RTL - Le PDG de Titan assure qu'il n'attend plus qu'un signe pour investir dans l'Hexagone en reprenant l'usine Goodyear d'Amiens-Nord.

Maurice Taylor, PDG de Titan.
Maurice Taylor, PDG de Titan. Crédit : HO / TITAN INTERNATIONAL, INC. / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Il se tient prêt. L'accord signé entre la direction de Goodyear et la CGT au sujet de la fermeture du l'usine d'Amiens-Nord a mis un terme à 7 années de conflit entre les deux parties.

Une issue favorable aux desseins du fabricant de pneus américain Titan et son patron Maurice Taylor, potentiel repreneur du site.

Prêt à investir à long terme

"Si mes amis chez Goodyear nous appellent, ça ne nous pose aucun problème. C'est exactement ce que j'ai dit à votre ministre. Nous pensons que c'est une bonne, une très bonne idée pour Titan de produire des pneus en France", explique-t-il au micro de RTL, concédant n'avoir "aucune nouvelle du ministre, de Goodyear et de la CGT".

"Le projet c'est qu'on doit redémarrer l'usine, mais avant et surtout avant, on doit déterminer de quoi on va parler avec Goodyear. Ce n'est pas comme allumer un interrupteur, il y a plein de choses à faire", poursuit-il, assurant qu'il est prêt à investir à long terme dans l'Hexagone "si Goodyear prend contact avec [lui] à propos de ce qui est prévu à l'origine".

À lire aussi
Le procès aux prud'hommes opposant plus de 800 ex-salariés de Goodyear à la direction de l'usine se tient au Zénith d'Amiens. Goodyear
Plus de 800 ex-salariés Goodyear aux prud'hommes pour un procès hors norme

"Alors certains me diront que je fais une énorme et très grosse erreur. D'autres diront au contraire, excusez-moi du terme, que j'ai une sacrée paire pour m'associer avec des Français, que je suis complètement taré, assure-t-il dans son franc-parler caractéristique. Mais si ça marche, ce sont eux qui auront l'air bête, pas moi", lâche-t-il.

Montebourg a "simplement essayé de faire son boulot"

Bien moins agressif envers Arnaud Montebourg qu'il n'a pus l'être par le passéqu'il n'a pu l'être par le passé, le PDG américain estime qu'il a "simplement essayé de faire son boulot. Je crois que le ministre voulait vraiment que Titan et Goodyear trouvent un accord, un arrangement afin que nous récupérions le bâtiment et les équipements et surtout un accord pour embaucher des salariés".

On a hâte de se mettre d'accord et de s'asseoir autour d'un bon verre de vin français

Maurice Taylor, PDG de Titan
Partager la citation

"On en a parlé et je pense qu'il comprend tous les aspects de l'affaire. Je pense qu'il essaye de faire de son mieux et on a hâte de se mettre d'accord et de s'asseoir autour d'un bon verre de vin français", ajoute-t-il.

Titan s'était positionné pour une reprise du site en novembre 2013, tout en expliquant ne pas pouvoir ré-embaucher tous les salariés - mais seulement "333". Début janvier, alors que les salariés séquestraient deux dirigeants de Goodyear afin de faire aboutir leurs revendications, l'industriel aux idées très libérales les avaient traités de "mabouls" et avait dénoncé un kidnapping, au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Goodyear Cgt Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants