1 min de lecture Médecins

Un "Le Bon Coin" qui permet de troquer ses rendez-vous médicaux : Yamaplace

Les patients qui ne peuvent honorer leur rendez-vous médical peuvent désormais revendre leur plage horaire sur Yamaplace. Des professionnels de la santé estiment que cela peut être la porte ouverte à un marché noir.

Une personne patiente dans la salle d'attente du service d'urgence de l'hôpital de Hautepierre, le 4 mai 2005 à Strasbourg (image d'illustration)
Une personne patiente dans la salle d'attente du service d'urgence de l'hôpital de Hautepierre, le 4 mai 2005 à Strasbourg (image d'illustration) Crédit : OLIVIER MORIN / AFP
James Abbott
James Abbott

"Le Bon Coin" pour les rendez-vous médicaux. Une plateforme qui crée la controverse. Le site Yamaplace propose à ses utilisateurs de revendre les plages horaires des rendez-vous médicaux auxquels ils ne peuvent se rendre. Le site fonctionne sur le modèle du site de petites annonces en ligne LeBonCoin, où l'on peut voir défiler des offres en fonction de la région où l'on se situe. Les listes d'attente peuvent en effet être très longues chez certains spécialistes, avec 77 jours en moyenne en ophtalmologie selon une étude relayée par Libération.

Le co-créateur de ce nouveau site, Wahib Sali, se félicite de cette innovation : "Face aux déserts médicaux, c'est le peuple qui reprend la main", avance-t-il dans une interview accordée au journal Libération. Si l'utilisation et la mise en ligne d'annonces est gratuite, l'accès aux informations peut donc être payant.

La porte ouverte à un marché noir ?

Et c'est ce point qui pose problème aux professionnels de la médecine. "Imaginez la dérive : des gens qui commencent à prendre des rendez-vous partout dans six mois et qui les revendent quelques temps avant, envisage Catherine Mojaïsky, présidente de la Confédération nationale des syndicats dentaires. Certains peuvent en faire un véritable commerce."

De plus, les rendez-vous médicaux étant nominatifs, rien ne garantit que le professionnel de santé reçoive la personne qui remplace. Les médecins calibrent les rendez-vous en fonction de la quantité de travail à réaliser et utilisent parfois les consultations annulées pour recevoir des patients en urgence.

À lire aussi
grève
Gironde : un gérant en grève de la faim pour sauver sa salle de sport

Le site est actuellement en maintenance, et précise sur sa page d'accueil qu'une "nouvelle version" est actuellement en construction afin de "tenir compte des observations de toutes les parties prenantes".

La page d'accueil du site Yamaplace, actuellement en maintenance
La page d'accueil du site Yamaplace, actuellement en maintenance Crédit : Capture d'écran yamaplace.fr
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecins Médecine Le bon coin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants