1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Temps de travail : "Le bon sens n'a pas de frontière politique" se félicite le président de CroissancePlus
1 min de lecture

Temps de travail : "Le bon sens n'a pas de frontière politique" se félicite le président de CroissancePlus

REPLAY - 71% des Français sont disposés à laisser leur entreprise décider de leur temps de travail.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
Temps de travail : "Le bon sens n'a pas de frontière politique" se félicite le président de CroissancePlus
05:06
Temps de travail : "Le bon sens n'a pas de frontière politique" se félicite le président de CroissancePlus
06:30
Vincent Parizot & Christelle Rebière

Plus de 7 français sur 10 sont favorables à ce que les entreprises puissent fixer elles-mêmes le temps de travail. Pour Stanislas de Bentzmann, la tendance n'est pas surprenante. "Il y a du bon sens" déclare t-il, condamnant à l'instar d'Emmanuel Macron l'idée "assez absurde" selon laquelle travailler moins pourrait conduire à de meilleurs résultats. "Heureusement, le bon sens n'a pas de frontière politique" témoigne le président de Croissance Plus.

Le sondage effectué par le CSA paru dans Les Echos révèle une tendance claire : revenir sur les 35 heures ne fait donc pas peur aux Français. "Le temps de travail est un élément fondamental" clame ainsi de Bentzmann. Son constat semble en tout cas être globalement partagé : 71% des Français sont d'accord pour laisser leur entreprise décider de leur temps de travail, à condition que l'employeur s'accorde avec ses salariés.

Il y a un vrai avantage à être un cadre français

Stanislas de Bentzmann

Pour le directeur d'entreprise, les manœuvres "étatiques ne marchent pas". La défiscalisation des heures supplémentaires votée sous le précédent mandat présidentiel constituait bien une solution "partielle" mais qui laissait de côté les cadres, qui restent les plus réticents à un assouplissement des règles concernant le temps de travail. "Il y a un vrai avantage à être un cadre français" constate t-il, mentionnant les écarts de congés payés entre la France et ses voisins européens.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/