1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Sécurité routière : une nouvelle campagne choc contre le SMS au volant
1 min de lecture

Sécurité routière : une nouvelle campagne choc contre le SMS au volant

Ce film, diffusé à partir du 4 septembre, met en valeur l’importance de rester concentré sur la route : "Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ?".

Un homme joue à Pokémon Go au volant de sa voiture.
Un homme joue à Pokémon Go au volant de sa voiture.
Crédit : Amr Nabil/AP/SIPA
Sécurité routière : une nouvelle campagne choc contre le SMS au volant
02:12
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Le scénario de ce spot démarre par un gros plan sur un automobiliste, qui roule tranquillement en centre-ville. Alors qu’il est au volant, il ne résiste pas à l’envie de lire un message qu’il vient de recevoir. Ces quelques secondes d’inattention vont être irréversibles. Il ne verra pas Julie, cette jeune fille qui traverse devant lui et qui rentre du collège. Il la percutera mortellement. Un message fort, choc, pour une prise de conscience pour un phénomène qui, au fil des ans, s'amplifie.

Un conducteur sur dix reconnaît, en effet, lire ou écrire des messages en conduisant. Cette pratique interdite nécessite de quitter au moins cinq secondes la route des yeux, soit une distance parcourue de 70 mètres en ville, si l'on roule à 50 km/h, et multiplie carrément le risque d’accident par vingt-trois.

L'envoi de SMS, un phénomène profond

Un phénomène accentué par "Pokémon Go". Depuis le lancement officiel de ce jeu en France, le 24 juillet dernier, les écarts de conduite ce sont multipliés. Au Japon, la semaine dernière , une femme a même été renversée et tuée en traversant la route par un conducteur qui chassait les Pokémon. Dans l'Hexagone, il y aurait pas moins de 3,4 millions de conducteurs qui  joueraient au volant. Sans compter les piétons qui, eux aussi pris par leur jeu, oublient de lever les yeux de leur téléphone avant de traverser la route

Mais le phénomène est plus profond. "Pokémon Go" n'est que l'arbre qui cache la forêt, dénonce la Sécurité routière. Car les SMS touchent de près ou de loin quasiment tous les automobilistes. À tel point que la Sécurité routière compare désormais l'envoi et la lecture de textos à une conduite aussi dangereuse que rouler en ayant bu ou pris de la drogue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/