1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Scandale Volkswagen : le préjudice économique doit être démontré pour obtenir une indemnisation
1 min de lecture

Scandale Volkswagen : le préjudice économique doit être démontré pour obtenir une indemnisation

REPLAY - Les automobilistes qui possèdent une voiture Volkswagen peuvent-ils être indemnisés pour tricherie ? Les explications de Cédric Musso, de l'UFC-Que Choisir.

Un modèle de Volkswagen exposé à Dusseldorf
Un modèle de Volkswagen exposé à Dusseldorf
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
Scandale Volkswagen : le préjudice économique doit être démontré pour obtenir une indemnisation
03:40
Stéphane Carpentier & Loïc Farge

L'affaire Volkswagen ne cesse de rebondir. Lundi 16 novembre, un communiqué du groupe a indiqué qu'il y avait également des erreurs sur les annonces des valeurs d'émission de CO2 de 450.000 véhicules diesel, mais aussi essence. Beaucoup de consommateurs s'interrogent aujourd'hui. Comment savoir si sa voiture est infectée ? "Ils peuvent accéder à un site dédié Internet dédié mis en place par le groupe allemand pour savoir, à l'aide de leur numéro de châssis, si leur auto est concernée", explique Cédric Musso, de l'association UFC-Que Choisir. Un numéro vert (0805 805 200) est également disponible.

Peuvent-ils espérer être indemnisés ? "Attention, il n'y a pas pour l'heure de préjudice financier avéré pour les consommateurs européens, dès lors que la tricherie reconnue porte avant tout sur la réglementation NOx sur les émissions d'azote", avertit le journaliste. Une réglementation qui varie pour les consommateurs américains et européens.

Certains sites et avocats indiquent qu'ils lancent des actions en justice et pourront obtenir jusqu'au remboursement total du véhicule. "Une nouvelle fois, prudence : il est très difficile de démonter une réel préjudice économique", lance Cédric Musso. Il note que la plupart des actions intentées proposent avant tout de se joindre, par le biais d'une plainte, à l'enquête préliminaire qui a été ouverte par le parquet de Paris. "Or comme l'enquête est déjà ouverte, il n'y a pas urgence ni d'intérêt majeur à déposer une nouvelle plainte", dit-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/