1 min de lecture Carlos Ghosn

Salaire de Carlos Ghosn : Emmanuel Macron menace de "légiférer"

REPLAY - Le ministre de l’Économie a menacé Renault de "légiférer" si le conseil d’administration du constructeur ne revoit pas à la baisse la rémunération de son PDG, Carlos Ghosn.

>
Salaire de Carlos Ghosn : Emmanuel Macron menace de "légiférer" Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Philippe Roy-Contancin | Durée : | Date :

C'est un passage en force qui ne passe pas. Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie, menace de "légiférer" sur les salaires des grands patrons si le conseil d'administration de Renault ne revient pas sur la rémunération de Carlos Ghosn. En effet, l'assemblée générale des actionnaires de Renault a rejeté vendredi dernier la résolution sur la rémunération 2015 du PDG de Renault Nissan, soit 7.251 millions d'euros. Mais dans la précipitation, le soir même, le conseil d'administration de l'entreprise automobile s'est empressé de la maintenir contre l'avis des représentants de l'État, au motif que le vote des actionnaires n'est que consultatif, qu'il n'a rien d'impératif.

Seulement, c'est une première historique qu'une majorité d'actionnaires s'oppose au salaire d'un PDG, d'où la tempête. Emmanuel Macron invite donc Carlos Ghosn à réexaminer sa situation et met face à ses responsabilités le conseil d'administration en l'invitant fermement à se réunir a nouveau. Si rien n'en sort, il sera toujours temps de faire une Loi pour encadrer les très hauts salaires du CAC 40.

Lire la suite
Carlos Ghosn Renault
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants