1 min de lecture Entreprises

PSA : plan de redressement pour Peugeot Scooters

PSA Peugeot Citroën a annoncé vouloir vendre 51% de sa filiale scooters à l'Indien Mahindra. Le groupe prévoir en outre 80 départs volontaires en pré-retraite.

Un salarié de l'usine Peugeot Scooters de Mandeure le 28 février 2013. (illustration)
Un salarié de l'usine Peugeot Scooters de Mandeure le 28 février 2013. (illustration) Crédit : AFP / SEBASTIEN BOZON
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un "plan de redressement de l'activité" de Peugeot scooters a été présenté par PSA Peugeot Citroën en comité extraordinaire ce mardi 7 octobre. Le groupe a officialisé un projet de partenariat au terme duquel le conglomérat indien Mahindra & Mahindra investirait 15 millions d'euros et ferait l'acquisition de 51% du capital de Peugeot Scooters, qui emploie 488 personnes sur son site français de Mandeure (Doubs).

80 départs volontaires en pré-retraite sont aussi prévus. Ce plan s'accompagnerait en effet "de la mise en oeuvre d'un dispositif d'adaptation des emplois et des compétences avec notamment un congé senior sur la base du volontariat qui concernerait environ 80 personnes", a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

Secteur en baisse depuis plusieurs années

Peugeot a évoqué dans un communiqué un "marché européen en très forte baisse depuis plusieurs années" et affirmé qu'un tel accord permettrait à la filiale scooters "de diversifier ses activités et d'accélérer son développement international en alliant ses points forts et ceux" de Mahindra & Mahindra.

En 2013, PSA a vendu 79.000 scooters, soit 8,2% de plus qu'un an plus tôt, mais cette activité subit des pertes récurrentes depuis des années. Mi-septembre, le fabricant de scooters avait annoncé quatre semaines chômées sur son site de production d'ici la fin de l'année en raison d'un stock trop élevé.

"Sécuriser l'avenir" de la filiale scooters

À lire aussi
Bruno Le Maire et Olivier Véran lors du point presse du 8 octobre 2020. Coronavirus France
Confinement : jusqu'à 10.000 euros d'indemnisation pour les PME fermées

"Ce sont autant d'opportunités pour sécuriser l'avenir de Peugeot Scooters et donner un futur industriel au site de Mandeure. Saisissons-les collectivement pour continuer à écrire notre histoire", a plaidé dans le communiqué le directeur général de Peugeot Scooters Frédéric Fabre.

Pour Mahindra & Mahindra, qui a commencé à produire des scooters en 2008, une acquisition de Peugeot Motocycles offrirait un accès à des technologies occidentales. La société pourrait ainsi rivaliser avec son concurrent local Hero et avec le japonais Honda qui dominent le florissant marché indien des deux-roues motorisés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Peugeot Transports
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants