1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pensions alimentaires : le taux de recouvrement est en hausse
2 min de lecture

Pensions alimentaires : le taux de recouvrement est en hausse

Info RTL INFO RTL - L'Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires (ARIPA), lancée par François Hollande, dévoile son premier bilan chiffré. Elle affiche de bons résultats : le taux de recouvrement est en hausse de 11%.

Des enfants dans une crèche (illustration)
Des enfants dans une crèche (illustration)
Crédit : AFP / Loïc Venance
INFO RTL - Pensions alimentaires : hausse du taux de recouvrement grâce à l'ARIPA
01:05
INFO RTL - L'ARIPA, une aide pour Nicole, 42 ans et mère de deux enfants en Seine-Saint-Denis.
01:02
Christophe Ponzio & La rédaction numérique de RTL

L'Agence nationale de recouvrement des impayés de pensions alimentaires (ARIPA) dévoile son premier bilan chiffré. Cette agence avait été lancée en janvier dernier par l'ancien président François Hollande et l'ex-ministre des Familles, Laurence Rossignol. L'objectif de cette agence : simplifier les démarches de recouvrement des impayés de pensions alimentaires, alors que 40 % des familles monoparentales rencontrent des problèmes d'impayés ou de retard dans le versement desdites pensions.

Depuis la création de l'ARIPA, le taux moyen de recouvrement des pensions alimentaires - c'est-à-dire le taux de récupération de l'argent dû par le parent mauvais-payeur - est passé à 62,3% en un an. Cela représente un bond de 11%, selon les informations obtenues par RTL auprès de la Caisse nationale des allocations familiales, qui pilote le dispositif.

6.000 appels par mois en moyenne

Le nombre de procédures actives de recouvrement a lui aussi progressé, de près de 7%, soit 25.430 dossiers en cours. Ainsi, 6 millions d'euros par mois en moyenne sont à récupérer par l'agence, qui les reverse aux parents créanciers.

Une somme en augmentation également de 6,6%. Le numéro national d'appel de l'ARIPA (0821.22.22.22) reçoit 6.000 appels par mois en moyenne, soit 150 appels par jour. Et le site internet mis en place par l'Agence (www.pension-alimentaire.caf.fr) accueille depuis sa création 40.000 visiteurs par mois en moyenne.

Une aide concrète pour certains foyers

À écouter aussi

Une montée en puissance de l'ARIPA qui se traduit concrètement dans les faits. Comme dans le cas de Nicole, une mère de 42 ans en Seine-Saint-Denis, rencontrée par RTL, qui peine à percevoir la pension alimentaire de 1.200 euros par mois que doit lui verser son ex-mari pour ses deux enfants. "Il ne verse rien du tout", confie-t-elle à RTL. À tel point que l’arriéré s'élève aujourd'hui à plus de 70.000 euros.

Mais grâce à l'ARIPA, sa situation est sur le point de changer. "Ils ont écrit à sa banque et ils ont donné un échéancier de recouvrement des sommes, qu'ils vont aller saisir directement sur ses comptes et je ne passerai plus par lui", se réjouit-elle. Avec l'ARIPA, cette procédure dite de paiement direct a progressé de 14% en un an.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/