1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Paris : les bonnes affaires du salon du disque des puces de Saint-Ouen
2 min de lecture

Paris : les bonnes affaires du salon du disque des puces de Saint-Ouen

REPLAY - Des disquaires venus de toute la France viennent proposer leurs plus beaux "collectors", aux puces de Saint-Ouen.

Un million de vinyles ont été vendus en France en 2014, soit trois fois plus qu'il y a deux ans (Image d'illustration)
Un million de vinyles ont été vendus en France en 2014, soit trois fois plus qu'il y a deux ans (Image d'illustration)
Crédit : OLI SCARFF / AFP
Paris : les bonnes affaires du salon du disque des puces de Saint-Ouen
01:00
micros
La rédaction numérique de RTL

Les puces de Saint-Ouen sont incontournables. Dès leur origine, à la fin du XIXe siècle, les puces et la musique sont très liées. Chanteurs de rues, puis orchestres de jazz et plus tard blues ou rock ont toujours fait partie des têtes d’affiches de l’animation qui règne aux Puces.
Cette année, 25 disquaires venus de toute la France viennent proposer leurs plus beaux "collectors". Ces disques sont très recherchés par les collectionneurs, car ils sont tirés en petites quantités, ou présentent des particularités qu’on ne retrouve pas dans les autres tirages, comme leurs pochettes ou même leurs contenus. Mais cela reste différent des versions pirates. Les bootlegs sont toujours interdits à la vente et leur possession est passible d’une condamnation. Mais il existe d’autres disques tout aussi rares, qui ne présentent aucun risque pour leur propriétaire et dont la cote est autrement plus élevée;

Attention aux rééditions

Les Beatles raflent les premières places des titres qui valent le plus cher. Mais ils sont devancés par un groupe totalement inconnu The Quarrymen. En 1958, ce petit groupe amateur décide d'enregistrer pour leur plaisir une reprise d'une chanson de Buddy Holly, That'll Be the Day, puis une de leur composition. Ce petit groupe amateur est composé, entre autres, de John Lennon, Paul McCartney et George Harrison. C'est l'embryon des Beatles. Le disque est estimé à 240.000 euros.

Côté français, les premiers disques de Serge Gainsbourg, tirés en très petits nombres ainsi que les premiers disques de Johnny Hallyday, arrivent en tête. Il y a aussi les groupes qui renferment les premiers pas de chanteurs qui vont devenir célèbres comme les "cyclones" pour Jacques Dutronc. Faites attention à ne pas tomber sur une réédition d'un disque original rare, car il y a eu et il y a toujours de nombreuses rééditions. Un disque des années 60 avec un code-barres au verso de la pochette est obligatoirement une réédition, puisque le code-barres n’existait pas à l’époque.

Service
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/