1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Maxime, plumassier à Paris : "On peut tout faire avec la plume"
1 min de lecture

Maxime, plumassier à Paris : "On peut tout faire avec la plume"

REPLAY - Installé dans le XVIIIème arrondissement de Paris, Maxime Leroy façonne la plume d'autruche pour la haute couture.

Maxime Leroy a ajouté des plumes sur un vélo en bois
Maxime Leroy a ajouté des plumes sur un vélo en bois
Crédit : DR / Maxime Leroy
Maxime, plumassier à Paris : "On peut tout faire avec la plume"
02:48
Armelle Levy

Quand vous entrez dans l'atelier de Maxime Leroy, évidemment vous trouvez des petites plumes partout. Il ne travaille pas la plume d'autruche pour les danseuses de cabarets. Lui, façonne la plume pour la haute-couture (pour Jean-Paul Gaultier et de grandes maisons de luxe). Il crée aussi des chaussures avec des plumes.

"C'est très très luxe, c'est assez haut de gamme", concède-t-il. "On a repoussé les limites techniques de la plume pour qu'elles soient applicables sur des chaussures qui vieillissent bien (...) Ces chaussures valent un certain prix, mais elles vieillissent avec vous", poursuit-il.

Une chaussure en plumes
Une chaussure en plumes
Crédit : DR / Maxime Leroy

Il a aussi ajouté des plumes sur un vélo en bois, C'est très design. Ces plumes noires, installées sur le cadre, ont l'aspect du caoutchouc. Mais quand vous touchez, c'est très doux. Tout ce qu'il créé est très raffiné et très discret en même temps.

Un rêve fou

Maxime Leroy a un rêve fou. Il travaille nuit et jour sur le concours Bettencourt pour l'intelligence de la main. Il réalise une tête de lion, plus vraie que nature. Pour donner l'aspect du poil, il utilise une trentaine de plumes différentes (des aigrettes, des plumes d'oie, de la poule, du coq) qu'il va brûler à l'acide pour les colorer. Mais il rêve aussi de créer une voiture écologique non pas en intérieur bois, mais intérieur plume.

À lire aussi

"Il y a des choses assez incroyables à faire. C'est illimité, on peut tout faire avec la plume", clame notre artisan passionné.
Il a appris tout cela au lycée Octave-Feuillet, à Paris. À 25 ans, il est professeur là-bas pour les CAP Bac Pro plumasserie. Il transmet à ses élèves toutes les techniques. L'établissement organise ses journées portes ouvertes le week-end prochain, à Paris dans le XVIème arrondissement.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/