1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Livret A : le taux pourrait atteindre un niveau historiquement bas
2 min de lecture

Livret A : le taux pourrait atteindre un niveau historiquement bas

REPLAY / ÉDITO - Pour la première fois depuis près de deux siècles, le Livret A pourrait être rémunéré à moins de 1%. Ce taux risque même de baisser jusqu'à 0,25%.

Livret A : le taux pourrait atteindre un niveau historiquement bas
03:41
Livret A : le taux pourrait atteindre un niveau historiquement bas
03:43

L’Insee vient de révéler le niveau d’inflation 2014 : il est quasiment nul. C’est un indicateur qui gouverne l’évolution des minima sociaux, du smic et aussi celui de la rémunération du Livret A.

En théorie, il faut s’attendre à une séquence historique. Pour la première fois depuis 1818, le taux de ce produit d'épargne devrait passer sous la barre symbolique de 1%.

Il y a deux formules pour calculer la rémunération de notre épargne chez l’écureuil. La première prend comme base de calcul le taux des prêts entre les banques. La seconde tient compte de l'évolution de l’inflation.
Cette dernière option, qui est la plus favorable aux épargnants, a été systématiquement privilégiée par nos gouvernements depuis 2009. Elle permet, en effet, d’arrondir le taux au quart supérieur. Si on applique mécaniquement ce mécanisme, nous obtenons un taux de 0,25%.

Gel du curseur en février ?

L’économie et la finance, c’est aussi beaucoup de psychologie et pas mal de politique. On l'a déjà noté en août dernier, quand la formule affichait un taux de 0,5% et que le gouvernement a délibérément gelé le curseur à 1%.

À lire aussi

Est-ce qu’il en sera de même le 1er février prochain ? Probablement. Car si le gouverneur de la Banque de France propose, le ministre dispose.

On imagine mal l’Élysée ne pas imposer une nouvelle dérogation. D'abord, pour éviter un transfert trop massif de cette épargne vers d’autres produits financiers.

Ensuite, parce que les 370 milliards d'euros du Livret A et du LDD financent les collectivités locales et le logement social. Ce sont deux univers qui ont de sérieuses difficultés budgétaires. Ce serait un coup de trop.

Alternatives au Livret A

Rester à 1%, c'est impossible. Une telle décision pénaliserait l’économie en général. Le taux du Livret A est un peu le mètre étalon du financement en France. Or la machine ne peut pas rémunérer des dépôts qui ne supportent aucune contrainte dix fois le taux d’inflation.

L’hypothèse que caressent Bercy et l’Elysée balancerait entre 0,5% et 0,75%. La première hypothèse est économiquement la plus cohérente. La seconde, la plus rentable politiquement.

Il ne faut pas enterrer le Livret A. Ses avantages restent décents. Mais il n’est pas interdit de regarder de près l’offre du PEL, qui rapporte toujours 2,5%, et l'assurance-vie, qui rémunère nos économies à plus de 3% sur le long terme.

Les repères du jour

- L'industrie allemande entame un cycle de négociations tendues. Les syndicats réclament des hausses de 5,5%. Son résultat nous concerne : il conditionne le pouvoir d'achat de notre premier partenaire commercial.

- Nouveau record de trafic pour Aéroport de Paris, qui a su surmonter les conséquences de la grève des pilotes d'Air France.

La note du jour

13/20 à Christophe Blanchard-Dignac. L'ancien  PDG de la Française des Jeux a quitté l'entreprise sur une belle performance : un chiffre d'affaires record de 13 milliards d'euros.

RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/