1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le Club Med bientôt dans des mains italiennes ?
2 min de lecture

Le Club Med bientôt dans des mains italiennes ?

Un homme d'affaire italien a dévoilé une OPA sur le Club Méditerrannée. Il prévoit en outre d'investir dans l'entreprise.

Un magasin du Club Med, à Paris, le 27 avril 2009 (archives).
Un magasin du Club Med, à Paris, le 27 avril 2009 (archives).
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Voilà qui devrait rajouter à la confusion qui règne autour de la reprise du Club Méditerrannée, déjà visé par une autre OPA. L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a dévoilé lundi 30 juin une contre-OPA sur le gestionnaire de villages de vacances Club Méditerranée, proposant 21,00 euros par action et 22,41 euros par obligation convertible de sa cible.

Cette offre, formellement déposée par la société Global Resorts SAS, qui appartient au groupe Investindustrial de M. Bonomi, valorise le groupe à 790 millions d'euros, ce qui est 22% plus élevé que l'offre rivale du tandem Ardian-Fosun. "Notre offre va donner aux actionnaires la liquidité qu'ils attendent", a commenté M. Bonomi lors d'une conférence de presse à Paris.

150 millions d'euros d'investissements prévus

M. Bonomi prévoit en outre "150 millions d'investissements supplémentaires, au-delà du plan de la société, pour accélérer son développement". "On va accélerer le rythme d'ouverture des nouveaux villages", a-t-il assuré. Le titre Club Med a été suspendu lundi après-midi à la Bourse de Paris, à la demande de la société et dans l'attente du communiqué de Andrea Bonomi. Le titre progressait alors de 2,74% à 19,51 euros.

Dans leur offre lancée il y a un an et embourbée depuis dans des contentieux juridiques, la société d'investissement française Ardian et le conglomérat chinois Fosun proposaient 17,50 euros par action. Ce projet bénéficiait du soutien de la direction de l'entreprise.

Le Club Med restera "ancré en France"

À lire aussi

Andrea Bonomi a expliqué être appuyé dans son entreprise par des spécialistes internationaux du tourisme: l'homme d'affaires sud-africain Sol Kerzner, un expert reconnu du développement de "resorts", le groupe hôtelier brésilien GP Investiments et la direction du parc à thèmes espagnol de PortAventura dont Andrea Bonomi est actionnaire. 

Ces trois partenaires détiendront 10% de Global Resorts, le véhicule par lequel s'effectuera l'OPA sur le Club Med. Andrea Bonomi a relevé que son offre était "accompagnée d'un plan stratégique ambitieux". Il a aussi fait valoir que sa vision du Club Med était celle d'un groupe ancré en France. "On ne peut pas oublier ses origines" et "nous avons une focalisation très forte sur la France", selon lui.

"C'est un plan plus équilibré (que celui de Fosun et d'Ardian), car s'il reconnaît que la Chine est un marché important, une entreprise ne peut mettre tout son futur dans les mains d'un seul pays". Le positionnement haut de gamme lancé par le management actuel est juste mais il ne faut pas le suivre avec fanatisme et oublier les clients des 3 Tridents" (les villages d'entrée de gamme), a-t-il encore déclaré.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.