1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. La sortie de la Grèce de la zone euro est "une possibilité", selon la directrice du FMI
1 min de lecture

La sortie de la Grèce de la zone euro est "une possibilité", selon la directrice du FMI

Chrsitine Lagarde estime qu'une telle sortie ne signifierait pas "la fin de l'euro" mais ne serait "pas une promenade de santé".

Christine Lagarde est la femme que les Françaises voudraient le plus voir à Matignon
Christine Lagarde est la femme que les Françaises voudraient le plus voir à Matignon
Crédit : PAUL J. RICHARDS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde estime qu'une sortie de la Grèce de la zone euro est "une possibilité", dans des extraits diffusés jeudi d'un entretien au quotidien allemand Frankfurter Allegemeine Zeitung à paraître vendredi. 

"La sortie de la Grèce est une possibilité", a dit la directrice de l'institution, qui assiste en Allemagne à une réunion des ministres des Finances du G7. Un telle sortie ne serait "pas une promenade de santé" mais ne signifierait pas non plus "la fin de l'euro", estime-t-elle. Ces déclarations sonnent comme la fin d'un tabou, alors que les responsables européens scandaient eux jusqu'ici que la "place de la Grèce est dans l'euro". 

Un accord encore loin d'être trouvé

Le Commissaire européen Pierre Moscovici a lui jugé qu'il n'était "pas exact de dire qu'on a fait les trois quarts du chemin" vers un accord, comme l'affirment certains dirigeants grecs, et qu'il restait "beaucoup de travail". La veille, le gouvernement grec avait fait savoir que la rédaction d'un accord avait commencé, une information vite démentie à Bruxelles et par le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble. Dans l'entourage d'un participant à Dresde, on affirmait jeudi que "sur le papier il n'y (avait) rien, zéro". 

Les négociations durent depuis maintenant plus de trois mois, entre la Grèce, financièrement aux abois, et l'ex-Troïka (FMI, BCE, Commission européenne), qui jugent que les conditions, en termes de réformes et d'engagements budgétaires, ne sont pas remplies pour renflouer le pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/