1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. La recette authentique des pâtes alla Norma dans "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante"

La recette authentique des pâtes alla Norma dans "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante"

REPLAY - Au programme : la recette sicilienne des pâtes alla Norma et des astuces d'aménagement pour les chambres de vos enfants.

Une recette sicilienne pour égayer vos papilles
Une recette sicilienne pour égayer vos papilles
Crédit : Pinterest / Peter G
Maison Jardin Cuisine Brocante du 25 septembre 2016
12:33
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Brocante : la brocante La P'tit Broc à Pont-sur-Yonne

Vu de l’extérieur, petite façade, quelques objets mis en valeur dans la vitrine, ça ne paie pas de mine, mais c’est quand même suffisamment intéressant pour vous donner envie de pousser plus loin l’exploration. Il se trouve que je ne suis pas passée par la porte principale, mais par une porte cochère à sa gauche, qui invitait à entrer. Je suis tombée sur une petite courette. Mais qui n’en finissait pas de serpenter vers l’arrière du bâtiment. Je devrais dire DES bâtiments : des petits espaces, où s’empilaient des valises anciennes, des malles en osier immenses, beaucoup de vaisselle de Lunéville en très bon état, des fauteuils en cuirs, des coiffeuses…et j’en passe ! 

Vous vous dites là, je suis au bout. Mais non. Il faut poursuivre dans le petit jardin, aller plus loin dans le dédale et vous tombez sur une pièce consacrée aux revues et aux disques anciens (je suis tombée au hasard sur les hits radio de l’année 82, un 33 tours de Yvan Rébroff, un des platters, ou tout le catalogue cuir de Modes et Travaux des années 60 !). Là, je pensais avoir fini, mais j’entendais d’autres curieux se perdre et dirent "Encore ?". Et bien oui ! Dans un autre petit espace extérieur, j’ai trouvé tous les éléments de jardin en zinc qu’on aime : une grande lessiveuse à 60 euros, 2 wagons de train venus tout droit d’un manège, posés sur le toit, mais bien à vendre, ou encore des meubles en rotin.

Le brocanteur semble être un passionné qui a envie de partager ses coups de cœur, et vous l’avez compris, ils sont sacrément nombreux. Mais pour exemple, j’ai vu une très grande baignoire en zinc, d’une taille que je n’avais encore jamais vue et en bon état, vendu à 180 euros. Un petit fauteuil en rotin à 35 euros. Ou des tabourets vintage en mélamine, colorés, pour 12 euros à peine. Donc des prix franchement raisonnables. Alors à vous de fouiller !

Cuisine : des pasta alla Norma

Vous avez donc les aubergines qui vous sont livrées dans votre panier hebdomadaire, on peut espérer qu’ils vous aient mis aussi quelques tomates pour faire votre sauce, vous avez de l’ail et du basilic frais… Et là où c’est un poil compliqué, et c’est aussi pour ça que j’ai longtemps été réticent à vous parler de cette recette, c’est qu’elle nécessite un ingrédient qui pendant longtemps n’a pas forcément été facile à trouver, mais j’ai noté que de plus en plus d’épiceries fines italiennes le font désormais, c’est la ricotta salata. C’est donc un fromage au lait caillé, de bufflonne, de brebis, de chèvre ou de vache, qui va être salé, durcir, et que vous allez pouvoir râper à la fin sur vos pasta alla Norma… A défaut, le classique Pecorino, pas trop affiné, pas trop sec.

À lire aussi

Vous les taillez assez finement, vous les mettez sur un linge, sur une plaque de four, vous les salez et vous les pressez avec une autre plaque, pour les faire légèrement dégorger. Ensuite, vous allez les rincer, les sécher, et délicatement les frire à l’huile d’olive, chaude mais pas brûlante, de façon à les faire gentiment croustiller, et ça, vous le gardez de côté, le temps de faire le reste de la sauce : 2 gousses d’ail pressées, un petit kilo de tomates fraîches concassées, sans leur peau, une douzaine de feuilles de basilic ciselées, et vous faites cuire ça à l’huile d’olive pendant un quart d’heure. Ensuite, sel, poivre (ou piment d’Espelette !) et c’est presque terminé : vous mettez la moitié des aubergines dans la sauce tomate, puis vous ajoutez les pâtes quand elles sont cuites, le reste des tranches d’aubergine par-dessus, quelques petites feuilles de basilic pour décorer et la ricotta salata, qui apporte des notes acides et un poil salines, en fondant… La recette provient de Catane, et on dit donc ce matin : merci, merci les Siciliens ! 

Jardin : le lis de la Madone

Le lis de la Madone
Le lis de la Madone
Crédit : Thierry Denis

Le symbole de la pureté, avec en juin des grandes fleurs en trompettes, blanches et parfumées sur des tiges de près d’un mètre de haut. Les étamines sont couvertes de pollen d’or. Vous en avez tous déjà vu dans les vieux jardins, car c’est le symbole même des jardins de Curé. Cette fleur immaculée est devenue au Moyen-Age la fleur de la Vierge Marie. Symbole à la fois de pureté et de  féminité. Donc, pas de jardin de Curé sans Lis de la Madone. 

D’abord, on ne le plante pas au printemps, comme les autres, mais maintenant. Sa période de semi-repos où il accepte d’être déplacé est brève, fin août et septembre. Donc on le plante sans tarder. Méfiez-vous des plants qui traîneraient après dans les jardineries. Ils risquent de s’abîmer, car le bulbe est tendre et ne supporte pas l’air sec des magasins.

Un lys ordinaire, on le met  à 15 centimètres sous terre. Le lis de la Madone, lui, on le recouvre juste d’un doigt de terre.  À peine 2 centimètres. Le bulbe doit pouvoir entendre les pas du jardinier une fois planté… Cela dit, il n’est pas compliqué,  pourvu qu’il soit au soleil au moins la moitié de la journée. Le calcaire n’est pas un problème.

Maison : idées d'aménagements pour chambres d'enfants

Ça va bientôt faire un mois que les enfants sont rentrés à l’école. Pour les motiver, voici quelques aménagements pour leur chambre. Avec les ados avec une étagère qui fait encore vacances. Une étagère fabriquée avec un vieux skateboard. Vous enlevez les roulettes et vous fixez la planche au mur. Super simple Vous pouvez aussi le transformer en tabouret. Il suffit d’enlever l’assise du tabouret et de venir visser la planche de skate sur les pieds du tabouret.  


Vous connaissez les étagères support pour photos ou tableaux ? Ce sont des étagères longues et très étroites. Elles font moins de 10 cm de profondeur. On les utilise souvent dans les couloirs. C’est comme ça qu’on fait maintenant plutôt que de suspendre les cadres. C’est la possibilité de changer facilement de décor. Prenez ces étagères, fixez les à hauteur de votre petit garçon ou de votre petite fille et ils pourront ranger leurs petites voitures, leurs Lego ou leurs minies poupées. 

On achète une planche longue et étroite qui peut faire toute la longueur d’un des murs de la chambre. Ça ne prend pas de place, parce que ce n’est pas large et que, comme on est malin, on la fixe au mur avec des équerres, des équerres rabattables. Donc le bureau, quand personne ne l’utilise, il se rabat contre le mur.
Sous la planche, on glisse des blocs tiroirs pour ranger les cahiers, mais aussi le linge, des casiers pour les livres, des paniers ou corbeilles pour les jouets. Je conseille une couche de vernis pour la protéger. Mais autre solution, pour la rendre plus vivante soit on la peint, soit on la recouvre de photos, par ex toutes les photos de classe de votre bambin et les vôtres aussi,  puis vous passez au rouleau du vernis colle pour la protéger. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/