1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. La plus grande centrale solaire d'Europe inaugurée près de Bordeaux
2 min de lecture

La plus grande centrale solaire d'Europe inaugurée près de Bordeaux

REPLAY / ÉDITO - L'inauguration de la plus grande centrale photovoltaïque d'Europe, ce mardi 1er décembre à Cestas, tombe à pic, puisqu'elle coïncide avec la tenue de la COP21.

Christian Menanteau
Christian Menanteau
Crédit : Romain Boé / SIPA / RTL
La plus grande centrale solaire d'Europe inaugurée près de Bordeaux
02:51
La plus grande centrale solaire d'Europe inaugurée près de Bordeaux
03:00
Loïc Farge
Journaliste

Avec ce projet, la France met en marche une installation exceptionnelle. Par sa dimension, d'abord : 260 hectares, soit l'équivalent de 350 terrains de football couvert de panneaux solaire capables d’alimenter en électricité 50.000 foyers. Par sa technologie, ensuite : le meilleur de la grande et de la petite industrie française se positionne en pointe dans l’installation et l’exploitation de grandes centrales solaires photovoltaïques. C’est par exemple une PME, Exosun, qui conçoit et pilote les robots qui permettent de suivre en permanence la course du soleil. Elle œuvre au côté des géant Eiffage ou Schneider Electric.

Par sa rentabilité, enfin. Neonen, l’entreprise de Jacques Veyrat, l’initiateur du projet, va vendre durant vingt ans son électricité à EDF 105 euros le mégawatt. C’est d’ores et déjà moins cher que le contrat du futur EPR britannique qui va livrer une électricité dont le prix est prévu de 109 à 120 euros.

Attractivité du "made in France"

C’est quand même une électricité qui coûte cher. La centrale est raccordée au réseau à 105 euros le mégawatt, ce qui est un peu plus de deux fois le prix actuel de l’électricité sur le marché en France. Même si nous savons que les tarifs issus de la production électronucléaire de nos centrales vont mécaniquement augmenter au fur et à mesure des investissements massifs de mise aux normes, la différence est encore importante. Cela dit, un cap est en train d’être franchi par le solaire dont les prix sont désormais très proches de l’éolien.

On s’oriente vers une attrition du nombre de centrales nucléaires. Il faut donc organiser les énergies alternatives de complément. La semaine prochaine, le gouvernement choisira l’entreprise qui va implanter une nouvelle grosse centrale solaire en Provence. Neonen, qui est parmi les favoris annonce, des tarifs très en baisse par rapport à Bordeaux : autour de 70 euros le mégawatt/heure. Un projet qui renforcera l’attractivité du "made in France" dans ce domaine. Si les panneaux solaires sont chinois, l’ensemble du génie civil et technologique 55% du coût du projet est tricolore. L’Australie, la Chine et l’Afrique sont déjà attentifs à ce savoir-faire.

Le bloc-notes

À lire aussi

Bill Gates rallie 25 milliardaires pour financer des énergies propres. Un seul Français est dans la bande : Xavier Niel.

La note du jour

14/20 à Gérard Collomb. Lyon, la vile dont il est maire, est la métropole la plus attractive de France devant Paris et Toulouse au palmarès de PWC, qui mixte potentiel économique, cadre de vie et connexion au monde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/