1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. "La France s'engage" : le plan de Hollande pour promouvoir l'économie solidaire
1 min de lecture

"La France s'engage" : le plan de Hollande pour promouvoir l'économie solidaire

REPORTAGE - François Hollande a lancé "La France s'engage", un label présidentiel qui met en valeur des projets innovants et solidaires. 15 premières initiatives ont été présentées mardi.

François Hollande a présenté les quinze premiers projets retenus dans le cadre du label présidentiel "La France s'engage", lors d'une conférence de presse au Palais de l'Élysée, mardi 24 juin 2014
François Hollande a présenté les quinze premiers projets retenus dans le cadre du label présidentiel "La France s'engage", lors d'une conférence de presse au Palais de l'Élysée, mardi 24 juin 2014
Sophie Aurenche

"La France s'engage". François Hollande a présenté ce mardi 24 juin son plan pour réveiller les initiatives d'économie sociale et solidaire. Pour commencer, l'État va soutenir quinze projets isolés, prometteurs et profitables à la société à hauteur de 50 millions d'euros

Un site internet a été lancé pour l'occasion, afin de mettre en avant les initiatives retenues et permettre à chacun d'en proposer de nouvelles. Avec toujours la volonté de favoriser une économie solidaire en développant le service civique, le micro-crédit ou encore la lutte contre le décrochage scolaire.

Le micro-local, cadre d'action essentiel

Si quinze chantiers à taille humaine ont été mis en valeur ce matin, le président de la République espère que 200 seront soutenus et encouragés d'ici 2017

"Traditionnellement, les chantiers présidentiels étaient des monuments, des bâtiments, des équipements. Aujourd'hui, un chantier présidentiel, ça doit être la mise en valeur des Français eux-mêmes. De ce qu'ils construisent, de ce qu'ils imaginent, de ce qu'ils inventent, de ce qu'ils produisent", souligne ainsi le chef de l'État.

À lire aussi

Au départ, l'idée peut paraître petite, voire micro-locale. Mais elle est toujours indispensable, assure Martin Hirsch, l'un des acteurs de "La France s'engage". "Le microscopique, c'est ce qui préoccupe les gens dans leur vie quotidienne. Si on le méprise, ça veut dire qu'on méprise la société", explique-t-il.

Moins de gaspillage pour plus de partage

Exemple avec l'Agence du Don en Nature. Une idée simple lancée il y a cinq ans pour inciter les entreprises à donner leurs produits non-alimentaires non-vendus. "Quand on a une idée, il faut avoir de l'audace. On est pas à l'abri d'une bonne nouvelle", témoigne Stéphanie Boujon, la directrice générale d'ADN.

L'agence compte désormais 7 salariés, des dizaines de bénévoles, un réseau de 500 associations et 600.000 démunis qui profitent tous les jours de crèmes, crayons, chaussures, ou ustensiles de cuisine neufs. D'ici 3 ans, ADN espère multiplier par deux le nombre de dons qu'elle reçoit.

À écouter

"La France s'engage" : l'appel à projets de Hollande pour promouvoir l'économie solidaire
01:39
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/