1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. L'apprentissage, "ce n'est plus une voie de garage", dit une conseillère d'insertion
1 min de lecture

L'apprentissage, "ce n'est plus une voie de garage", dit une conseillère d'insertion

REPLAY / RÉACTION - Une jeune coiffeuse du Nord explique pourquoi elle a choisi de poursuivre en apprentissage.

Un salon de coiffure nordiste (illustration)
Un salon de coiffure nordiste (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
L'apprentissage, "ce n'est plus une voie de garage", dit une conseillère
01:03
Franck Antson & Dorian Waymel

Cuisine, boucherie, vente, électricité, mécanique ou encore hôtellerie, en tout ce sont 22.000 places qui sont encore disponibles dans les centres de formation ainsi que 9.700 postes d'apprentis à saisir, en entreprise. Pour les 24 heures de l'apprentissage, RTL et la Chambre des Métiers et de l'artisanat se sont associées pour vous proposer une carte interactive, disponible sur RTL.fr. 

Exemple concret avec cette jeune coiffeuse du Nord, à Tourcoing qui a trouvé un apprentissage grâce à l'opération. Cela lui permet d'aller au-delà de son simple CAP, afin de "(s)'améliorer et d'apprendre davantage de facettes de (s)on métier". Avec un objectif en tête : ouvrir son propre salon dans le futur. L'apprentissage, "ce n'est plus une voie de garage", indique d'ailleurs sa conseillère en insertion. Pendant 4 mois, la jeune nordiste sera donc accompagnée dans ses recherches. "Ce sont des métiers de passion, des métiers qui créent de l'emploi", conclut la conseillère.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/