1 min de lecture Intermarché

Intermarché : les salariés redoutent la disparition de 4.000 postes

RÉACTION - La marque de grande distribution pourrait voir disparaître 4.000 emplois. Selon un représentant syndical FO, "les informations tombent au compte-goutte".

La chaîne de grande distribution Intermarché. (archives)
La chaîne de grande distribution Intermarché. (archives) Crédit : AFP / FRANK PERRY
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire Journaliste RTL

Après avoir remonté les bretelles des banquiers, Arnaud Montebourg s'attèle à limiter la casse dans la grande distribution. Dia avait confirmé, il y a une quinzaine de jours, vouloir vendre la totalité de ses activités en France, où la société emploie 7.500 personnes, dans environ 900 magasins

4.000 emplois pourraient être touchés

Une deuxième enseigne va occuper l'esprit de Bercy : Intermarché. Une grève a paralysé tous les entrepôts du distributeur, le 16 mai dernier. Un plan de restructuration du secteur logistique est en cours. Selon les salariés, 4.000 emplois pourraient disparaître

Selon Richard Mouclier de Force Ouvrière, les informations sont "données au compte-goutte". "Le groupe n'est pas en difficulté financière, au contraire. Il n'a quasiment jamais affiché d'aussi bons résultats, avec 39 milliards d'euros de chiffre d'affaires", explique-t-il au micro de RTL

Malheureusement les aides servent à supprimer de l'emploi

Richard Mouclier, Force Ouvrière
Partager la citation

"Ce qui nous vexe le plus au niveau des organisations syndicales, c'est que l'on voit le montant des exonérations de charges et des aides que touchent l'entreprise, par l'État. Ils représentent entre 25 et 30 millions d'euros. Au lieu de servir à maintenir l'emploi, malheureusement les aides servent à supprimer de l'emploi", estime Richard Mouclier.

À lire aussi
Des pompes à essence dans une station service (illustration) diesel
Des dizaines de voitures en panne à cause d'un diesel mélangé à de l'eau

"Nous demandons au moins que les mesures d'accompagnement et que les indemnités de licenciement, quand les employés n'ont pas la possibilité d'être reclassés, soient à la hauteur des finances du groupe et des aides de l'État", conclut-il.

>
Intermarché : 4.000 emplois pourraient disparaître Crédit Image : RTL | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intermarché Économie Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants