1 min de lecture Bercy

Face-à-face Piketty/Macron sur l'échec du modèle français

Lors d'un colloque à Bercy ce vendredi, Emmanuel Macron a reconnu l'"échec" du modèle français face aux inégalités économiques et sociales.

Emmanuel Macron lors du colloque organisé par Bercy, le 23 janvier 2015.
Emmanuel Macron lors du colloque organisé par Bercy, le 23 janvier 2015. Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a reconnu ce vendredi 23 janvier l'"échec" du modèle français face aux inégalités économiques et sociales, lors d'un colloque organisé sur le sujet par Bercy en présence de l'économiste Thomas Piketty, virulent critique du gouvernement.

Face aux inégalités de patrimoine, "nous sommes en échec, c'est la cruauté des constats de long terme que Thomas Piketty a établi, il faut bien le constater", a déclaré le ministre en ouverture de ce colloque intitulé "quelles politiques publiques pour quelles inégalités au XXIe siècle?".

Devant l'économiste dont le livre Le Capital au XXe siècle connait un succès planétaire, le ministre a reconnu que ces inégalités contribuent à "ralentir la croissance en augmentant toujours plus l'accumulation d'un capital dans les mains d'un petit nombre mais aussi en sapant le dynamisme, l'innovation, les ressorts de l'investissement".

L'égalité par la fiscalité

Il s'est dit favorable à l'utilisation de la fiscalité comme "instrument" pour réduire ces inégalités, notamment au niveau européen.

À lire aussi
vin
Vins français : les États-Unis alourdissent les droits de douanes

Thomas Piketty qui prône une taxation des revenus du capital au niveau international avait été en 2012 l'artisan de la grande réforme fiscale que le président François Hollande avait promis de réaliser à son arrivée à l'Elysée mais qu'il a abandonnée depuis.

Il n'a depuis jamais mâché ses mots pour critiquer la politique économique menée. L'économiste a par ailleurs refusé début janvier la légion d'honneur que le gouvernement souhaitait lui remettre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bercy Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants