1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Impôts : comment éviter une majoration de 10% pour les retardataires
1 min de lecture

Impôts : comment éviter une majoration de 10% pour les retardataires

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les recours gracieux auprès de l'administration fiscale évitent souvent aux contribuables les plus distraits de s'étrangler devant leur feuille d'impôts.

Centre des impôts du Cinquième arrondissement à Paris (illustration)
Centre des impôts du Cinquième arrondissement à Paris (illustration)
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Comment éviter une majoration de 10% pour les contribuables retardataires.
01:28
Christophe Ponzio & Geoffroy Lang

Le recours gracieux est une possibilité de réduire ses impôts pour les contribuables. Cette disposition méconnue, prévue par la loi, prévoit que l'administration peut accorder des remises totales ou partielles d'impôts directs lorsque le contribuable est dans l'impossibilité de payer par suite de "gêne ou d'indigence". La procédure est enclenchée sur la demande du contribuable. En 2014, l'administration fiscale a reçu près de 1,2 million demandes gracieuses, en baisse de 6% sur un an. Dans 56% des cas, les décisions ont été partiellement ou totalement favorables aux contribuables.

En tout, les recours gracieux (impôts sur le revenu, sur les sociétés, taxes d'habitation, taxes foncières, contribution audiovisuelle, etc) ont représenté une enveloppe de remboursements du fisc équivalente à 350,3 millions d'euros d'allègements l'an dernier, en baisse constante depuis 2007.

Pour en savoir plus, retrouvez le dossier "impôts, taxes, 15 raisons de ne plus se laisser tondre" dans le dernier numéro de Capital.
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/