1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Frais bancaires : ce qui change pour les particuliers en 2016
1 min de lecture

Frais bancaires : ce qui change pour les particuliers en 2016

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Voici un tour d'horizon des nouvelles mesures de transparence imposées aux banques depuis le 1er janvier.

Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011 (illustration)
Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011 (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Banques : ce qui va changer en 2016 pour les particuliers
00:58
Marie-Bénédicte Allaire & Julien Absalon

Depuis le 1er janvier, la plupart des établissements bancaires facturent désormais à leurs clients des frais de tenue de leur compte courant. La mauvaise nouvelle avait fait grincer des dents et incité de nombreux Français à envoyer des lettres recommandées pour empêcher leur banque de leur prélever cette trentaine d'euros par mois.

Mais tout n'est pas noir. Les banques sont maintenant tenues de prévenir leur client, avec au moins 14 jours d'avance, pour débiter des frais liés à un défaut de provision ou à un dépassement du découvert autorisé. Le montant exact de ces agios devra être inscrit sur le relevé bancaire.

Les comptes inactifs mieux protégés

Autre effort de transparence : un comparateur des principaux tarifs bancaires devrait être mis en ligne à la fin du mois de janvier par le ministère des Finances. Cet outil sera gratuit, à l'instar de ce qui existe déjà pour les carburants.

Pour les comptes dont les titulaires sont décédés, les banques vont devoir rechercher plus activement les bénéficiaires, de même pour les assurances vie. Les frais de ces comptes inactifs seront plafonnés à 30 euros pour les comptes courants et seront même gratuits pour les livrets A et les plans d'épargne logement (PEL).

À lire aussi

Enfin en cas de défaillance d'une banque, les contribuables ne seront en principe plus mis à contribution. Les créanciers privés seront en première ligne pour renflouer ces établissements grâce à l'entrée en vigueur d'une directive européenne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/