1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Facebook : Fake news, contenus violents... Les priorités pour le réseau social
1 min de lecture

Facebook : Fake news, contenus violents... Les priorités pour le réseau social

INVITÉ RTL - Laurent Solly, directeur général de Facebook France et Europe du Sud, fait le point sur la stratégie du groupe.

Le logo du réseau social Facebook (illustration)
Le logo du réseau social Facebook (illustration)
Crédit : AFP / LOIC VENANCE
Fausses informations, diffusion de contenus violents : "des questions prioritaires pour Facebook"
46:57
Le Journal Inattendu du 17 juin 2017 : Fausses informations, diffusion de contenus violents : "des questions prioritaires pour Facebook"
46:17

Facebook compte 33 millions d'utilisateurs en France. C'est le taux de pénétration le plus important en Europe. "33 millions de Français, cela fait deux tiers des internautes français qui sont connectés à Facebook. Cela a changé la façon dont nous communiquons, d'abord avec les gens qui nous sont importants", explique Laurent Solly, directeur général de Facebook France et Europe du Sud.

L'entreprise américaine a connu une ascension fulgurante en 13 ans d'existence. À Paris, Facebook tient son premier salon des instapreneurs ce samedi 17 juin, le salon des entrepreneurs qui utilisent Instagram. "C'est une entreprise qui a une mission, une vision, celle de rendre le monde plus ouvert et connecté", poursuit-il.

Début mai, Facebook a annoncé vouloir investir pour renforcer sa politique de modération, en embauchant 3.000 modérateurs en plus pour lutter par exemple contre la diffusion de vidéos d'assassinat postées en ligne ou contre le terrorisme. "Nous avons conscience de la responsabilité qui est la nôtre sur ces sujets. Ce sont des questions prioritaires pour Facebook", indique Laurent Solly.

Et de donner un exemple : "on a pris plusieurs initiatives pour répondre à ces questions des fausses informations. Nous avons conclu un accord avec huit grands médias français pour mettre en place un outil de fact-checking, qui permet aux Français de signaler des contenus qui pourraient leur apparaître comme étant des fausses informations".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/