1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Fabien Souchet, restaurateur de céramiques : "J'aime l'idée de faire revivre un objet"
1 min de lecture

Fabien Souchet, restaurateur de céramiques : "J'aime l'idée de faire revivre un objet"

REPLAY - Dans son atelier parisien, Fabien Souchet assure toute réparation, du vieux bol en terre cuite de la grand-mère aux précieux contenants en porcelaine.

Fabien Souchet dans son atelier de restauration de faïences et de porcelaines
Fabien Souchet dans son atelier de restauration de faïences et de porcelaines
Crédit : RTL / Armelle Lévy
Fabien Souchet, restaurateur de céramiques : "J'aime l'idée de faire revivre un objet"
03:20
Armelle Levy & Loïc Farge

Fabien Souchet a créé son atelier de restauration de faïences et de porcelaines, il y a plus de 25 ans. Il est situé au 18 rue Biot, dans le XVIIème arrondissement de la capitale. Après une formation de plusieurs années chez un maître d'apprentissage, dans la plus pure tradition d'autrefois, cet artisan de talent a reçu le premier prix des métiers d'art pour la restauration. Il a acquis un savoir-faire reconnu, aussi bien auprès des marchands d'art que des collectionneurs et des musées. "J'aime l'idée de faire revivre un objet fracassé (...) Je lui donne forme et vie", confie-t-il, qui assure allier passion et patience.

Simple collage ou restauration invisible, Fabien Souchet reconstitue les parties manquantes d'une pièce, dans ses nuances les plus subtiles et dans l'absolu respect historique et esthétique de l'objet. Ce médecin des porcelaines maîtrise l'art du trompe-l'œil. Les objets "mutilés" retrouvent leur aspect d'origine et leur splendeur. Il est à la fois sculpteur et coloriste.
Pour restaurer les céramiques, il utilise des pinceaux pour la couleur, mais aussi un aérographe, un compresseur d'air pour repeindre des traits d'un millimètre et cacher les fissures. Il utilise ses yeux et aussi ses oreilles pour détecter d'éventuelles fêlures. Fabien Souchet l'assure : "C'est un métier qui ne disparaîtra pas, car nous restons très attachés à nos objets de famille".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/