1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. Étrennes : attention aux faux éboueurs
2 min de lecture

Étrennes : attention aux faux éboueurs

REPLAY - C'est une vraie arnaque : à l'approche des fêtes de fin d'année, de faux éboueurs viennent vous demander un billet en échange des calendriers. Voici quelques techniques pour les débusquer.

Des éboueurs à Paris le 5 mai 2012 (archives)
Des éboueurs à Paris le 5 mai 2012 (archives)
Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON
Étrennes : attention aux faux éboueurs
00:02:00
Armelle Levy

En cette fin d'année, les pompiers, les facteurs ou les livreurs de journaux viennent frapper à votre porte, un calendrier à la main, en échange de quelques étrennes. Mais il faut se méfier des faux éboueurs.

On connaît le visage de son facteur ou de son gardien d'immeuble, mais pas forcément celui de son éboueur. Les faux éboueurs sévissent un peu partout en ce moment : à Boisset (Cantal) ou encore à Amay (Meuse), mais aussi dans l'Aisne et à Paris.

Porte à porte souvent interdit

La technique est simple. Un homme sonne à la porte. Il se présente comme un éboueur. Parfois, il peut être muni d'un gilet jaune fluo. Il vous demande de lui donner un petit billet, en échange d'un calendrier.

Dans de nombreuses villes, les personnels municipaux, y compris les éboueurs rattachés aux sociétés privées, n'ont pas le droit de faire du porte à porte, pour vous demander de l'argent, sauf les pompiers.

C'est interdit par arrêté préfectoral, notamment à Paris, Lyon, Marseille, Nice, Blois et Besançon. Là, ce n'est même pas la peine d'ouvrir aux éboueurs ou aux cantonniers. D'office, c'est de l'arnaque. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie...

Carte professionnelle

Dans les communes où le porte à porte est autorisé, l'éboueur doit porter un gilet siglé de l'entreprise gestionnaire des déchets. Vous êtes en droit de lui demander sa carte professionnelle. Y figure impérativement le logo de l'entreprise, une photo d'identité et le numéro du camion. Vous pouvez appeler l'entreprise de déchets en cas de doute.

Regardez bien aussi le calendrier : Il doit porter l'entête de l'entreprise. Les vrais éboueurs passent commande chez un vrai imprimeur. Les étrennes récoltées leur permettent d'offrir des cadeaux à leurs familles.

Il n' y a pas beaucoup de plaintes pour dénoncer ces arnaques. Ce sont des petits montants (5 ou 10 euros). Mais certains en profitent pour s'introduire chez vous, le temps d'aller chercher la monnaie, pour dérober de l'argent. Ils doivent rester sur le palier. Sauf, bien sûr, si vous les connaissez.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire