1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. En France, le travail coûte cher mais rapporte peu
3 min de lecture

En France, le travail coûte cher mais rapporte peu

REPLAY - ÉDITO - La France est mal classée en matière de coût du travail selon l'INSEE, 25ème sur 28. Une heure de travail en France coûte 34,8 euros, soit 11 euros de plus que la moyenne européenne.

Martial You
Martial You
En France, le travail coûte cher mais rapporte peu
02:51
En France, le travail coûte cher mais rapporte peu
02:51
Martial You

L'INSEE a publié cette nuit des statistiques sur le coût du travail dans les 28 pays de l'Union Européenne... Sans surprise, la France est très mal classée : 25ème sur 28. Il n'y a que la Belgique, la Suède et le Danemark où le coût horaire est plus élevé que chez nous. Quand on additionne le salaire, les charges, les primes et l'épargne salariale notamment, 1h de travail en France coûte 34,80. C'est 11 euros de plus que la moyenne européenne et 4 euros de plus que les Allemands.
Mais cet écart, avec les Allemands, diminue et aussi vis à vis des Italiens et des Anglais, les autres grands partenaires et concurrents de la France au sein de l'Europe. Et c'est tant mieux ! Parce que cet écart s'est notamment réduit depuis 2012 grâce à la mise en place du Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi qui a fait baisser les charges patronales. Et le pacte de compétitivité du gouvernement devrait accentuer encore le phénomène. 
Dans le même temps, on est aussi aidé par nos voisins. Car, au cœur de la crise, en France, il y a eu des hausses de salaires plus modérées qu'en Allemagne. Outre-Rhin, on se souvient des annonces de hausses de salaires annoncées chez Volkswagen notamment et l'idée de la mise en place d'un SMIC. Et ça, à Bercy, certains estiment que les hausses de salaires en Allemagne ont permis de sauver au moins 100.000 emplois dans l'Industrie en France.

Des salaires pas forcément des salaires plus éle

Cela veut dire que l'on redevient compétitifs par rapport à nos voisins ? Pas par rapport à des Bulgares dont le coût de la main d'oeuvre TTC est de 3,4 euros de l'heure, 10 fois moins que chez nous. Mais ce qu'on peut constater grâce à cette baisse des charges qui rend notre main d'oeuvre plus compétitive, c'est que le gain se fait sans trop toucher au salaire net. Car c'est un peu le paradoxe français : on a un coût du travail supérieur aux autres mais pas forcément des salaires plus élevés. En même temps, toutes ces charges financent notre modèle social (les retraites, les allocations chômage, la sécu).

Bien sûr et c'est pour ça que je dis que c'est tant mieux si la baisse du coût du travail repose d'abord sur une volonté politique de baisser les charges.Tant mieux si c'est l'action de l'Etat qui permet ça. Cela va nous éviter une "Uberisation du salariat" parce que dans une économie ouverte, on va vers une baisse du coût du travail. C'est inévitable ! Mais là, vous avez deux schémas possibles, soit vous décidez de baisser les charges que paient le patron mais vous continuez à financer la formation, le chômage, la santé avec les salaires et vous sauvez notre modèle.

Ce n'est pas évident quand on s'interroge tous les ans sur le financement de la Sécurité Sociale et des Caisses de Retraites, mais c'est un vrai choix politique de société. Et c'est plutôt louable. Donc soit l'État baisse les charges des patrons, soit on bascule dans un monde d'auto-entrepreneurs, un monde de chauffeurs Uber où le salarié est indépendant, où l'employeur ne paient plus toutes les charges, où ceux qui travaillent financent ou pas leur retraite et touchent ou pas des allocations chômage. C'est extrêmement précaire et potentiellement explosif à horizon 2050 quand les jeunes auto-entrepreneurs d'aujourd'hui voudront partir à la retraite.

À écouter aussi

On est quand même dans un pays où 9 travailleurs sur 10 sont des salariés et quasiment tous en CDI nous dit l'INSEE. On a réussi à préserver cela malgré la crise. Et c'est une exception culturelle française dont on peut se réjouir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/