1 min de lecture Grèce

Élections en Grèce : l'euro à son plus bas niveau en plus de 11 ans face au dollar

L'euro a fortement baissé pour atteindre son plus bas niveau en plus de 11 ans face au dollar après les élections en Grèce.

Les euros lituaniens entrent en vigueur le 1er janvier 2015 (archives).
Les euros lituaniens entrent en vigueur le 1er janvier 2015 (archives). Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'euro a ponctuellement chuté ce lundi matin à Tokyo à son plus bas niveau face au dollar depuis plus de 11 ans après l'annonce de la victoire du parti de gauche radicale Syriza, anti-austérité, aux législatives anticipées de ce dimanche en Grèce.

La monnaie européenne s'est affichée ponctuellement à 1,1098 dollar à 08h50 locales (dimanche 23h50 GMT), son plus faible cours depuis septembre 2003, en raison des risques de plus grande incertitude économique en Europe. L'euro est cependant remonté dans les minutes suivantes jusqu'à 1,1200 dollar à 09h15 (00h15 GMT).

Inquiétudes

La devise commune a aussi connu un nouvel accès de faiblesse vis-à-vis de la monnaie nippone, à 130,14 yens à 08h50 (23h50 GMT), cours qui n'avait pas été vu depuis septembre 2013, avant de remonter à 131,88 yens une demi-heure plus tard.

Simultanément, le billet vert s'est momentanément un peu déprécié face à la monnaie japonaise, avec un cours à 117,26 yens à 08H50, puis un rebond à 117,79 dans les trente minutes suivantes. Les Grecs ont donné ce dimanche une victoire claire au parti de gauche radicale Syriza, pour "écrire l'Histoire" en "laissant l'austérité derrière" eux, a affirmé Alexis Tsipras, premier dirigeant européen élu sur le rejet explicite des politiques difficiles imposées par l'UE à ses membres.

À lire aussi
Le Premier ministre Grec, Kyriakos Mitsotakis, le 15 octobre 2020 à Bruxelles. coronavirus
Coronavirus en Grèce : couvre-feu à Athènes et Thessalonique dès samedi

Le scrutin était attendu anxieusement par les partenaires européens d'Athènes, inquiets de la volonté de Syriza de "fermement" renégocier l'énorme dette grecque et défier de manière inédite les programmes d'austérité imposés par Bruxelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grèce Euro Europe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants