1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Croissance : la reprise économique se fait sentir chez les TPE
2 min de lecture

Croissance : la reprise économique se fait sentir chez les TPE

REPLAY - L'activité économique semble se confirmer au sein des petites et moyennes entreprises. Une embellie constatée dans une société parisienne.

Des employés d'une entreprise (illustration)
Des employés d'une entreprise (illustration)
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Croissance : la reprise économique se fait sentir pour les TPE
00:51
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio
Animateur

La croissance économique en France semble de retour. Fin juin, l'Insee a annoncé que le produit intérieur brut (PIB) avait augmenté de 0,6% au premier trimestre de l'année 2015. Une hausse par rapport à la fin de l'année 2014, conclue à +0.1%. Il semble ainsi que cette amélioration se fasse sentir. Quelques signes très révélateurs vont dans ce sens. 

Ainsi, au niveau de l'emploi des cadres, une nouvelle enquête de l'Apec (Association pour l'emploi des cadres, ndlr) montre que les recrutements vont progresser de 4% cette année. Le cap des 200.000 embauches annuelles pourrait donc être franchi en 2017, voire dès l'an prochain, si ce rythme se poursuit. En outre, autre élément probant, les faillites d'entreprises sont en net reflux au deuxième trimestre 2015. Selon le cabinet d'études Altares, la courbe est ainsi retombée à 13.400, une statistique qui correspond au niveau d'avant-crise de 2008.

Les clients reviennent, les objectifs de nouveau atteints

Une reprise économique auprès des petites et moyennes entreprises notamment confirmée par cette société du 16e arrondissement de Paris, Alter Riva. Après des mois de chiffres dans le rouge, sa dirigeante est soulagée puisque les clients franchissent à nouveau le pas de la porte de son entreprise de service depuis le mois d'avril.

"On sent en effet un frémissement. Dans la période difficile, on était à 50% de nos objectifs. Aujourd'hui, on est revenu à 100%", constate Valéry Guyot-Sionnest. En plus de voir ses partenaires retrouver de la vigueur, l'entrepreneuse a son argent placé dans les bas de laine qui circule davantage. Un climat de confiance qui tranche avec celui vécu cet hiver.

À lire aussi

"Au bout de trois mois, on avait un peu l'impression qu'on tirait sur l'ambulance. C'était difficile avec les charges totalement effrayantes et la banque qui vous suit vraiment moins. On se sent assez seul. Cela aurait pu être fatal. On a été vraiment inquiet", ajoute-t-elle. Aujourd'hui, si le ciel s'éclaircit, Valéry Guyot-Sionnest reste prudente. "C'est pas encore gagné", prévient-elle. Mais si tout va bien, elle espère embaucher un deuxième salarié d'ici la fin de l'année.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/