1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Corse : comment lutter contre les incendies ?
1 min de lecture

Corse : comment lutter contre les incendies ?

REPLAY - Pour lutter contre les incendies, 97% postes de surveillance sont installés et 600 personnes sont mobilisées sur l'île de Beauté.

Vue aérienne de la plage de Roccapina, en Corse (illustration)
Vue aérienne de la plage de Roccapina, en Corse (illustration)
Crédit : PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
3' pour comprendre du 19/07/2015
03:03
Générique 1
Jacques Serais
Journaliste

Surveiller sans cesse les espaces naturels, c'est le seul moyen pour les autorités de se rassurer un peu. Avec 80% de la Corse recouverte de maquis et de forêts, un maillage de l'ensemble du territoire est donc établi alors que les épisodes caniculaires rendent la situation dangereuse. Les jours où le risque d'incendie est très élevé, jusqu'à 97 points de surveillance peuvent être installés sur l'ensemble de l'île de Beauté avec des moyens terrestres mais aussi aérien. 

En 2014, 176 hectares de forêt avaient brûlé entre juillet et septembre sur le territoire. Pour éviter cela, des moyens techniques sont donc installé sur l'ensemble de l'île depuis le 1er juillet. À Ajaccio, à l'Est, deux canadairs sont prêts à décollés, chargés chacun de 6.000 litres d'eau alors que sur la base militaire de Solenzara, à l'Ouest, deux trackers sont chargés d'un produit chimique rouge permettant de freiner la propagation du feu.

600 personnes mobilisées

Mais si les moyens déployés sont importants, les municipalités mettent aussi l'accent sur les habitants afin de sensibiliser les locaux mais aussi les touristes, très nombreux pendant la période estivale. La prévention est donc un volet important du plan de lutter contre les incendies. Pompiers, gendarmes et militaires vont dans les villages à la rencontre des passants. Et si certains conseils paraissent évidents, comme ne pas faire de feu ou de barbecue sur une plage, des piqûres de rappels sont importants concernant les mégots de cigarette. Une interdiction de fumer dans les massifs a même été déployée du 1er juillet au 30 septembre

Malgré toutes ces mesures, la Corse demeure la région la plus sensible au feu et c'est donc 600 personnes, grâce à la venue de certains renforts du continent, qui sont prêtent à combattre les flammes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/